Faire une demande de chômage: conditions d’admissibilité

(version pdf de l’article)

Pour être éligible à l’assurance-emploi, plusieurs conditions doivent être réunies : subir un arrêt de travail et de rémunération, avoir eu un emploi assurable, avoir accumulé assez d’heures assurables et avoir formulé une demande.

Un emploi assurable

Il faut avoir occupé un emploi assurable. Règle générale, une personne qui paye des cotisations d’assurance-emploi, qui est sous la supervision d’un employeur ou d’un contremaître et ne détermine pas elle-même ses heures de travail ni son salaire, a un emploi assurable. Si un doute persiste quant à l’assurabilité de votre emploi, vous pouvez communiquer avec un groupe de chômeurs, dont la liste apparaît à la fin du Petit Guide. Pour quelqu’un qui met sur pied sa propre entreprise, il est possible de faire de ce nouveau travail un emploi assurable sous certaines conditions juridiques et administratives.

D’autre part, si vous pensez que votre emploi est assurable mais que votre employeur décide du contraire, contactez-nous. L’Agence du revenu du Canada est le seul habilité à déterminer l’assurabilité d’un emploi. Si sa décision est négative, vous disposerez d’un délai de 90 jours pour la contester. Il faut savoir que les démarches auprès de ce ministère peuvent durer plusieurs mois.

Un arrêt de travail

Il faut qu’il y ait un arrêt de travail et de rémunération de sept jours consécutifs chez le même employeur au cours des 52 dernières semaines. Cet arrêt de travail sera accepté par la Commission même si vous avez un autre emploi ailleurs (ex. : vous occupiez 2 emplois dont l’un des deux s’est terminé). Un arrêt de travail peut être dû à une mise à pied, une fin de contrat, un congédiement, un départ volontaire, une maladie ou une retraite.

ATTENTION : passer de « temps plein » à « temps partiel » chez le même employeur n’est pas un arrêt de travail! D’autre part, les avantages consentis par un employeur et qui se poursuivent après la mise à pied (ex. : automobile ou logement fourni) empêchent l’arrêt de rémunération. Le travail sans rémunération peut aussi empêcher l’arrêt de travail.

Cas particulier : les permis de travail

Pour les personnes immigrantes en attente de statut, le travail effectué sans permis de travail peut être considéré assurable tant qu’il n’existe aucun empêchement légal à l’émission d’un permis et que la personne prouve sa bonne foi. Une décision négative pourra être portée en appel devant l’Agence du revenu du Canada ou devant la Cour canadienne de l’impôt.

Cependant, si votre permis de travail est échu alors que vous êtes sur une période de prestations (ou en attente du début d’une période de prestations), la Commission pourrait cesser le versement de vos prestations considérant que n’ayant plus de permis vous n’êtes plus disponible à l’emploi. Attention, une telle suspension de vos presta- tions est un geste carrément abusif. En effet, dans la plupart des cas, une fois un emploi retrouvé, votre permis de travail vous est automa- tiquement renouvelé. Cette absence momentanée de permis est donc un problème d’ordre purement administratif qui ne vient en rien annuler votre disponibilité à l’emploi ou votre droit aux prestations. Dans tous les cas, le renouvellement du permis de travail est la solution la plus simple afin d’éviter des problèmes.

Nombre suffisant d’heures assurables

Il faut un nombre suffisant d’heures assurables dans la période de référence (voir définition à la p. 37) pour être éligible aux prestations. Toutes les heures travaillées, de tous les emplois assurables, sont comptabilisées aux fins de l’éligibilité.

Il y a deux groupes de prestataires. À chacun de ces deux groupes est rattaché un critère d’admissibilité (nombre d’heures) différent : le prestataire ordinaire et le nouvel arrivant (cette question est explicitée aux pages 38 et 39). Afin de déterminer le nombre d’heures requis pour être éligible aux prestations d’assurance-emploi, plusieurs données sont prises en compte :

> le nombre d’heures de travail assurable que vous avez accumulées pendant votre période de référence;

> le taux régional de chômage (ce taux change à chaque mois, le deuxième dimanche du mois);

> votre situation dans la population active dans l’année qui précède votre période de référence. Ainsi, selon que vous ayez ou non 490 heures accumulées à titre de « membre de la population active », au cours de cette période, cela déterminera à quelle catégorie de prestataire vous appartenez. Les semaines payées en assurance-emploi ou en CSST, ou celles de formation autorisée par Emploi-Québec, par exemple, sont normalisées à 35 heures.

Pour faire partie de la population active, il faut :

> avoir travaillé;

> avoir été sur le chômage (payé ou payable);

> avoir été en grève ou en lock-out;

> avoir reçu des allocations de la CSST;

> avoir suivi un cours de formation dirigé, ou perçu des prestations d’emploi;

> avoir reçu une indemnité d’assurance-salaire.

Le prestataire ordinaire se qualifie en fonction d’une norme variable d’admissibilité (entre 420 et 700 heures de travail) déterminée selon le taux de chômage de sa région.

Le nouvel arrivant, pour sa part, doit avoir accumulé 910 heures dans sa période de référence.

EXEMPLE

Robert est de façon régulière sur le marché du travail, ce qui en fait un prestataire « ordinaire ». Il vit dans une région où le taux de chômage vient de baisser à 7,5 %, et il travaille à temps partiel pour deux employeurs. Pour l’un, il travaille 20 heures/ semaine; pour l’autre, il travaille 10 heures/semaine. Robert effectue ces deux emplois durant 20 semaines seulement et accumule 600 heures de travail. Il n’a donc pas suffisamment d’heures de travail assurable puisque le minimum requis dans son cas est de 630 heures (voir le tableau, p. 40).

Vacances et heures assurables

Les semaines de vacances payées avant la fin d’un emploi constituent des heures d’emploi assurable. Par contre, les payes de vacances (le 4 %) versées à la fin d’un emploi, c’est-à-dire avec la dernière paye régulière, ne peuvent être traduites en heures de travail assurable. Toutefois ces sommes viendront légèrement augmenter votre revenu assurable pour le calcul du taux de prestations.

<?> EXEMPLE

Marcel travaille depuis 4 ans pour le même employeur. Chaque année il est en vacances pendant les 2 dernières semaines du mois de juillet. Au 1er septembre, lorsqu’il est mis à pied, ses semaines de vacances constituent des heures assurables qui seront comptabilisées.

Pour sa part, Jacqueline travaille depuis six mois. Elle n’a pas encore pris de vacances. Au moment de sa mise à pied, son employeur lui donne 500 $ de paye de vacances. Ces 500 $ ne se transforment pas en heures assurables

La période de référence

La période de référence est constituée des 52 semaines qui précèdent votre demande de chômage ou les semaines écoulées depuis le dépôt de votre dernière demande initiale (le plus court délai entre les deux). C’est dans cette période de référence qu’on accumule les heures de travail pour se qualifier aux prestations de chômage.

Les heures de travail n’ont pas à être consécutives, ni effectuées pour un même employeur. Ainsi, 700 heures de travail effectuées pour 5 employeurs différents au cours de la dernière année sont équivalentes à 700 heures travaillées chez un seul et même employeur pour la même période.

Prolongation de la période de référence

Il est parfois possible d’obtenir une prolongation de sa période de référence lorsqu’une personne peut prouver qu’elle n’a pas exercé un emploi assurable, pendant sa période de référence, pour l’une des raisons suivantes :

> maladie, mise en quarantaine ou grossesse;

> retrait préventif;

> période d’incarcération;

> cours de formation ou autres programmes reconnus par RHDCC (ex. : les cours dirigés par le CLE – Centre local d’emploi).

La période de référence sera donc prolongée d’autant de semaines que le temps où vous vous retrouviez dans l’une de ces situations au cours de cette année de référence. La période de référence peut être prolongée jusqu’à un maximum de 104 semaines (les 52 semaines de la période de référence + un autre 52 semaines).

 

<?> EXEMPLE

Dans l’année qui précède sa demande de chômage, Catherine a été absente de son travail suite à une maladie professionnelle, compensée par la CSST, pendant 26 semaines. Elle a repris son travail pour ensuite être mise à pied. Sa période de référence sera donc prolongée de 26 semaines, pour ce motif de maladie et d’incapacité de travailler à tout emploi.

Deux groupes de prestataires

Layout 1

<?> EXEMPLE

Charles termine de travailler le 15 novembre 2013 et dépose sa demande le 18 novembre suivant. Sa période de référence est donc du 18 novembre 2012 au 16 novembre 2013. Durant cette période, il a accumulé 655 heures de travail assurable. Pendant l’année qui précède sa période de référence (20 novembre 2011 au 17 novembre 2012), Charles était à l’Université et n’a pas travaillé. Il n’est donc pas considéré membre de la population active. Résultat, il n’est pas éligible à l’assurance- emploi. Il aurait fallu qu’il accumule 910 heures de travail durant sa période de référence.

Layout 1

Dans notre exemple, Charles fait partie de la catégorie des « nouveaux arrivants » et, à ce titre, ne se qualifie pas n’ayant pas accumulé les 910 heures requises.

> 2e groupe : prestataire ordinaire

Layout 1

 

Le taux de chômage de votre région (région administrative arbitrairement découpée par le Ministère) est l’un des éléments qui détermine si vous avez droit aux prestations et pour combien de temps. La Commission prend en compte le taux de chômage de votre région, soit le taux en vigueur le mois où vous déposez votre de- mande. Plus ce taux est bas, plus il faudra avoir accumulé des heures de travail. Plus il est élevé, moins il en faudra (voir le tableau à la page suivante).

Pour connaître le taux de chômage de votre région, nous vous invitons à consulter notre site Internet, à l’adresse suivante : http://comitechomage.qc.ca/taux-de-chomage/

 

Layout 1

 

 

Remplir une demande

Pour recevoir des prestations de chômage, vous devez compléter une demande. Celle-ci peut être faite en ligne, via Internet, à l’adresse suivante : http://www.servicecanada.gc.ca/fra/ae/demande/assuranceemploi.shtml

Une fois complétée votre demande par Internet, ce service en ligne vous indiquera deux informations qu’il est important de prendre en note : 1) un numéro de confirmation et, 2) l’adresse où envoyer vos documents (relevé d’emploi, certificat médical le cas échéant, etc.).

Vous pouvez aussi vous présenter à votre bureau de chômage local (Service Canada). La demande se fera sur place sur ordinateur ou, si vous le demandez, sur un formulaire papier.

Pour pouvoir déposer une demande de chômage, il est préférable mais non indispensable d’avoir son relevé d’emploi (le papier de cessation d’emploi). Votre employeur dispose d’un délai de cinq jours ouvrables, suivant la fin de votre emploi, pour vous le remettre. S’il y a retard indu, vous pouvez déposer une plainte auprès du bureau de chômage, et présenter vos talons de paye. De cette façon, la Com- mission pourra faire un calcul provisoire, en établissant ce qu’elle appelle un « relevé provisoire ».

Dans l’ordre des choses, la Commission accorde normalement quatre semaines après la fin d’un emploi pour présenter sa demande de chômage. À l’intérieur de ce délai, la « rétroactivité » est accordée. Après cela, il vous faudra justifier chaque jour de retard pour que votre demande de chômage débute au moment de la fin d’emploi. C’est pourquoi, avec ou sans relevé d’emploi, nous vous conseil- lons de déposer une demande dès la fin de votre emploi.

Le relevé d’emploi permet à la Commission de déterminer votre admissibilité, votre taux de prestations ainsi que la durée de vos prestations. Selon la raison inscrite sur votre relevé d’emploi concernant la fin de votre travail, la Commission peut vous exclure du bénéfice des prestations. C’est pourquoi il est très important de bien vérifier les données sur votre relevé et d’indiquer les erreurs que vous avez décelées. Il est préférable de conserver une photocopie du relevé d’emploi et de tous les documents que vous remettez à la Commission. En cas de perte des originaux, cela vous évitera bien des problèmes.

Si vous avez déposé votre demande de chômage par Internet, n’oubliez pas de faire parvenir vos papiers (relevé d’emploi, certificat médical, etc.) par la poste à l’adresse indiquée, ou d’aller les porter en mains propres à votre bureau de chômage.

Il est de plus en plus courant que le relevé d’emploi soit transmis à la Commission par voie électronique (Internet). En pareil cas, il est judicieux d’en demander une copie à votre employeur, ou encore à la Commission.

Demande initiale et demande renouvelée

Une demande initiale est une nouvelle demande de chômage qui établit votre taux de prestations et la durée de la période payable. Au début d’une demande initiale, il y a deux semaines non payables appelées « délai de carence ». Le délai de carence ne s’applique qu’une seule fois sur une période de prestations, soit au début d’une demande initiale.

Une demande renouvelée est une demande qui réactive une période de prestations établie antérieurement et qui avait été inter- rompue (voyage, travail à temps plein, etc.).

Il est important de compléter, chaque 2 semaines, ses déclarations de prestataire (par voie téléphonique avec le système Télédec ou par Internet). En effet, un retard de trois semaines et plus aura pour effet d’interrompre votre demande. Si vous déclarez un retour au travail à temps plein, il ne sera plus nécessaire de continuer à remplir ces déclarations. À la fin de l’emploi, dans le cadre d’une demande renouvelée, vous n’aurez qu’à réactiver votre demande en vous présentant à votre bureau de chômage, ou encore en déposant une demande de chômage via Internet, en spécifiant très clairement qu’il s’agit d’une demande renouvelée.

Il est intéressant de savoir que les heures de travail assurable effectuées après le dépôt de votre demande initiale peuvent vous permettre d’être éligible pour une période de prestations ultérieure.

<?> EXEMPLE

Julie débute sa période de prestations le 3 novembre 2013 (la demande débute toujours un dimanche) et se qualifie pour 36 semaines de prestations. Cette période de prestations a une durée de vie d’un an, soit jusqu’au 1er novembre 2014. Du 10 mars 2014 au 25 juillet 2014, elle travaille 700 heures. Le 28 juillet 2014, elle dépose une demande renouvelée. Elle est payable immédiatement et poursuit donc sa première demande de chômage qui se termine le 1er novembre 2014. Le 3 novembre suivant, elle peut déposer une demande initiale, puisqu’elle dispose dans sa période de référence de 700 nouvelles heures de travail assurable.

 

Layout 1

Veuillez prendre note que Julie, au 28 juillet 2014, aurait aussi eu l’option (au lieu de renouveler sa demande) de mettre fin à sa première demande et en déposer une nouvelle avec ses 700 heures de travail (voir la section La différence entre annuler une demande et y mettre fin, p. 64). Cela peut être intéressant si, par exemple, le taux de prestations est avantageux et que Julie sait qu’elle recommencera à travailler bientôt. C’est pourquoi, placé devant un tel scénario, vous devriez exiger de la part d’un agent de la Commission qu’il établisse les calculs pouvant vous aider à faire le meilleur choix.

Cas particulier : équivalence des heures de travail

ATTENTION : Il est possible que les heures de travail formel ne coïncident pas avec le nombre exact d’heures travaillées reconnues officiellement par votre employeur. Dans le milieu de l’enseignement par exemple, les heures de préparation et de correction doivent normalement être incluses dans le nombre total d’heures inscrites au Relevé d’emploi (case 15a). À cet effet, des ententes employeurs/ employés établissent une équivalence pour chaque heure d’enseigne- ment. Par exemple, une heure de cours pourra signifier 2.5 heures de travail, incluant ainsi le temps de préparation et de correction.

C’est le nombre total de ces heures qui doit être inscrit au Relevé d’emploi. Dans la mesure où de telles ententes sont négociées entre le syndicat et l’employeur, vous devez vous informer auprès de votre syndicat afin de vérifier l’exactitude du nombre d’heures assurables que donne votre emploi.

En cas de désaccord avec votre employeur sur le nombre d’heures assurables, vous pouvez soumettre la question à l’Agence du revenu du Canada (voir Un emploi assurable, p. 33).

L’exception pour les nouveaux parents

Dans le cas des parents qui reviennent sur le marché du travail après plusieurs années d’absence, suite à la naissance ou l’adoption d’un enfant, et qui auront reçu une ou plusieurs semaines de prestations maternité ou parentales dans les 4 ans qui précèdent l’année précédant la période de référence, la norme des 910 heures ne s’applique pas : ils seront considérés comme prestataires ordinaires.

En d’autres mots, un parent qui se retrouve dans cette situation sera automatiquement considéré comme faisant partie de la population active et pourra se qualifier comme prestataire ordinaire. Son éligibilité sera donc déterminée selon la norme variable d’admissibilité (entre 420 et 700 heures, selon le taux de chômage de sa région au moment de débuter sa demande de chômage).

 

(version pdf de l’article)

281 Comments

Filed under Petit guide de survie...

281 Responses to Faire une demande de chômage: conditions d’admissibilité

  1. Stéphanie

    bonjour

    Je serais en arret de travail pour maladie le 19 nov (mercredi ) » opération  »arret de travail de 2 semaine minimun .. mon employer va me payer une journer maladie donc je n’aurais pas d’attente de 2 semaine … mais le Détail qui me tracasse … pour le chomage une semaine complete c’est du  »metton  » lundi au dimanche  » étant donner que je vais travailler le lundi et mardi …est ce que cest 2 jour seront réduit du montant que jaurai pour cette semaine la ( donc finalement 55% de mon salaire pour 3 jour moin le montant que jaurais gagner en 2 jour ) jme trompe ou sa risque de fonctionner comme sa …. ?? merci

    • ccm

      Bonjour,
      Vous recevrez des prestations à partir de la première journée de votre arrêt de travail. La Commission tiendra compte et fera une répartition de votre paie de journée de maladie. Je précise que, même pour des prestations de maladie les 2 semaines de délai carence s’appliquent.

      Le Comité

  2. Annonyme

    Bonjour,

    Je suis présentement au chômage pour une période d’une année. Je veux savoir si je peux suivre un perfectionnement a temps plein a mes frais de 800 h pour avoir plus de chance de trouver un emploi par la suite. Par contre je reste toujours a la recherche active d’emploi et si je trouve un entre temps je serai prêt a quitter la formation. est ce que cela va impacter mon droit au chômage ?
    Merci

    • ccm

      Bonjour,
      Vous avez raison de vous poser des questions. D’entrée de jeu, l’attitude de la Commission à l’égard des études est négative. L’esprit général qui doit accompagner vos démarches auprès de l’assurance-emploi est le suivant : vos études ne nuisent absolument pas à vos démarches de recherches d’emploi, et ne vous empêche pas d’en d’accepter un, advenant une offre d’un employeur. Vous devez démontrer que vous êtes capable de concilier un horaire de travailm à temps plein avec vos études. De plus, vous ne demandez pas mieux de travailler et que vous croyez que vos études augmenteront vos chances de trouver un emploi.

      Le Comité

  3. Lina Simard

    Bonjour,

    Étant pour le même employeur depuis 6 ans, je suis présentement en arrêt maladie pour complications de grossesse. Travaillant dans un bureau et n’ayant pas un travail à risque, la csst ne couvre pas mon arrêt. Avant d’être en arrêt, j’ai débuté un bac à temps partiel . Ce qui implique un implication de ma part a plus ou moins 5 heures par semaine (temps en classe et travaux). J’aimerais savoir si je peux être admissible au chômage maladie même si je suis aux études ?

    Merci

    • ccm

      Bonjour,
      Il est possible avec l’assurance-emploi d’avoir des prestations de maladie jusqu’à 15 semaines. Pour ce qui est des études, il vous faut démontrer à la commission que vous êtes disponible à travailler et que vous faites vos recherches d’emplois.

      Le Comité

  4. Annie

    Bonjour,

    Je travail pour un employeur depuis 1er juin 2014, et depuis le début on me paye par chèque mais on me paye mon salaire brut sans déductions.

    Mais comme on m’enlève aucun déduction sur ma paie, ai-je droit à l’assurance emploi en cas de perte d’emploi ?

    • ccm

      Bonjour,

      Pour être admissible, il faut contribuer à la caisse d’assurance-emploi. L’employé et l’employeur.

      Le Comité

    • ccm

      Bonjour,

      Pour être admissible à l’assurance-emploi, il faut payer des cotisations. Je vous invite à consulter Revenu Canada pour vérifier votre admissibilité.

      Le Comité

  5. Christyne

    bonjour,

    j’ai travaillé pendant 28 ans a la même place. Dans les deux dernières années , j’ai été sur la CSST pendant un an puis retour aux travail avec une nouvelle gestionnaire qui m’a fait travaillé a 50 % de plus mes tâches normales (restructuration et fusion) Je travaille en cuisine.
    Après 4 mois de travaille, trop de Stress arrêt maladie pour : trouble de l’adaptation sévère pendant 8 mois qui s’est terminé par une entente avec le syndicat et l’employeur avec un montant de dommages moraux
    Ma demande dépasse amplement 28 jours . Vais-je être admissible aux prestations ordinaires. Merci a vous….

    • ccm

      Bonjour,

      Pour être admissible à l’assurance-emploi, pendant la période de référence ( 52 dernières semaines)il faut avoir travaillé le nombre d’heures nécessaires pour être admissible. Entre 420 et 700 selon le taux de chômage de votre région.Il est possible de recevoir des prestations de maladie jusqu’à un maximum de 15 semaines.

      Le Comité

  6. Rache Lefebvre

    Bonjour, j’ai eu une offre d’emploi temps plein a contrat renouvelable.
    la durée des contrats sont de 6-8 mois.. avec des petites periodes de chomage entre.
    Je suis étudiante a temps partiel soit 6 hr par semaine a l’université.
    Ma question est la suivant :
    Si je prends l’emploi à temps plein (40hr/sem) et que je tombe en chomage, est-ce que j’aurai droit au chomage même si je vais a l’école a temps partiel ?

  7. Bonjour,

    J’aurais besoin d’un petit conseil, histoire de ne pas me retrouver « le cul à l’eau » cet hiver.

    Mon employeur pense fermer le 12 décembre… comme l’an passé (le 13), jusqu’au début janvier ou je serai probablement appelé à travailler des heures réduites (l’an passé, 1 jour/semaine). Nous aurons probablement une date de retour au travail en mars.

    Cette année, il semblerait que nous serions à 3 jours/semaine.

    Je travaille 5 jours/semaine mais certains de mes collègues sont à 3 ou 4 jours.

    Aurons-nous droit à de l’assurance emploi?

    L’an passé, sur la lettre qui m’indiquait les nouvelles règles en matière de recherche d’emploi, on m’indiquait que j’étais catégorisé comme « saisonnier »??? Ça veut dire quelque chose de spécial? Nous sommes dans un musée.

    Tant d’autres questions demeurent!!!

    Merci!

  8. Danielle Meilleur

    Bonjour.
    ca fait 2 mois que je travaille pour mon employeur actuel.
    Je suis en arret forcé car j,ai du avoir une infiltration de cortisonne dans le poignet et a la suite je me fais operer pour les tunnels carpiens d’ici peu.
    J’ai fait une demande de Csst et la mutuelle de prevention de mon employeur  »Conteste  » car il dit que cette Maladie professionnelle ne s’est pas fait chez eux.
    J’ai donc fait une demande au chômage.
    Mon patron m’a par contre payer les 10 premiers jours ouvrables  »obligatoire »

    • ccm

      Bonjour,
      Il est possible de toucher des prestations de maladie pour une période maximale de 15 semaines. Vous aurez besoin d’un certificat de votre médecin qui déclare que vous êtes inapte à travailler.

      Le Comité

  9. Matt

    Bonjour,

    Est-on admissible à l’assurance-emploi ou autre type de subventions lorsqu’on vient de finir ses études universitaires (Maîtrise) et qu’on ne trouve pas d’emploi, sachant que l’on n’a pas travaillé pendant ses études?
    Merci

  10. Rose

    Bonjour !
    Je suis neuvau immigrant et tout ça ce neuvau pour moi… Est ce que si je travaille pour une agence d’emplois j’ai le droit au chômage ??ou ce seulement quand je travaille directement pour une compagnie ??
    Merci bcp!

  11. Jean

    Bonjour
    Je cumule deux sources de revenus, une provenant de mon entreprise individuelle et l’autre d’un emploi en tant que salarié.
    Mon emploi représente 80 % de mes revenus. Si je suis licencié pour motif économique, est-ce que j’aurai droit à des allocations chômage?
    Merci

    • ccm

      Bonjour,
      En principe il est possible de travailler à temps partiel et de percevoir des prestations. Dans votre cas avec votre entreprise je vous invite à consulter notre Petit guide à la rubrique État du chômage chap 13

      http://comitechomage.qc.ca/le-petit-guide-de-survie/

      Le Comité

    • Valerie

      Bonjour, je suis présentement en congé parental. Mes prestations se termine dans 2 semaines et je n’ai malheureusement pas encore trouvé de contrat (je suis pigiste alors je ne travaille qu’à contrat. J’ai eu les 50 semaines de prestation maternité et parental. Est-ce que j’ai accès au chômage durant mon processus de recherche d’emploi?

      • ccm

        Bonjour,
        Pour être admissible à l’assurance-emploi il faut avoir travailler le nombre d’heures nécessaires dans la période de référence soit 52 dernières semaines.

  12. Simone Luc

    Bonjour à vous,
    J’ai quelques informations à vous demander:
    Je suis enseignante à statut précaire et je profite en ce moment des allocations du chômage.
    J’aimerai savoir ces petites choses:
    -si j’ai des remplacements , par exemple 2 jours par semaine, le gouvernement va-t’il continuer de me verser mes allocations? Si oui, seront-elles ajustées à la baisse et de quelle manière? ( ils enlèvent le montant que j’ai fait ou un pourcentage?)
    -Également, s’il y a des semaines où je ne travaille pas du tout, continueront-ils de me payer?

    Merci énormément de l’aide apportée, elle est appréciée ;)

    • ccm

      Bonjour,
      Il est possible de percevoir des prestations et de travailler à temps partiel. Il vous faut déclarer vos gains dans vos déclarations de prestataires à chaque 2 semaines. Le calcul est le suivant, chaque dollard gagné, la commission soustraira 50% de ce gain sur votre montant de prestation.

      Le Comité

  13. josee

    Bonjour

    Je viens un petit conflit a mon emploi , je voudrais savoir si je quitte mon emploi car c’est trop lourd pour moi et je ne peut continuer dans c’est conditions , vais-je avoir droit au chômage en attendant de m’en trouvé un autre ?
    Merci
    Josee

  14. Nadia

    Bonjour,

    Je suis présentement employé en ontario depuis 3ans avec un emploi temp plein (35 heures semaines). J’ai eu une offre d’emploi au Quebec et je me demande si sa vaut la peine. Mon employeur prend 10 semaines de vacances par année (non payé) Pendant ces semaines, est-ce possible d’avoir recourt au chomage?

    Merci.

    • ccm

      Bonjour,

      Pour être admissible il faut une rupture d’emploi et de rémunération de 7 jours consécutifs. Il vous faut un relevé d’emploi de votre employeur.

      Le Comité

  15. Diane

    Bonjour,
    Je suis présentement sur l’assurance emploi. J’aimerais avoir de l’information. Je désire acheter des parts dans une nouvelle petite entreprise qui me permettra éventuellement d’y travailler. Si je détiens des parts de cette entreprise, Est-ce que j’ai droit à l’assurance emploi?

  16. Annie

    J’ai reçu de l’assurance emploi de mai 2012 à mars 2013.
    Et au mois de novembre 2013 j’ai travailler à endroit (pour cumuler 420 heures) mais j’ai quitter cet emploi.
    Ensuite au mois de mars 2014 j’ai eu un autre emploi et je viens de me faire mettre à la porte par manque de travail, j’ai cumulé 712 heures,

    Je me demande est-ce que je devrais être accepter à l’assurance emploi ? Est-ce que le 910 heures s’applique à ma situation (puisque que quand j’ai recommencer à travailler en nov 2013 ça fesait 1 an et 6mois que j’étais plus sur le marché du travail)

  17. joa.75@hotmail.com

    Bonjour!
    J’ai une question, est-ce que pour avoir le droit au chômage, ce seulmente pour les personnes qui travaille directement dans une compagnie ou bien, est-ce que ce la même chose pour les personnes qui travaille par une agence d’emploi?

    J’ai travaillé dans une compagnie pendant 1 an, et actuellement je suis au chômage, mais je voudrais savoir, si, ¿je travaille par une agence d’emplois et après si il n’y a pas plu de travaille …. Je peux retourner à l’assurance d’emploi (chômage)?

    Merci beacoup !

  18. Geneviève Babin

    Bonjour,

    J’ai un travail saisionner qui débute au mois de novembre et se termine fin avril. Je suis mise à pied pour manque de travail jusqu’au mois de novembre. Ça fait 4 saisons que je travaille pour cette compagnie. En fait, je suis agente de bord. Que se passe-t-il si à la fin avril je suis enceinte de 7 mois ?

    Merci !

  19. Pierre-Luc Auger

    Je travaille sa fais un ans et deux mois à la même place
    Et avant sa j’ai travailler ailleurs et j’ai assertion d’heure d’amasser
    Et je voudrais savoir si je fais un départ volontaire et sa serais ma première demande de chômage raque je serais accepter car moi travaille au salaire minimum pus capable et j’ai décider de retourner au adulte avec le cle pour aller finir mes année d’école que j’ai pas fini pour ensuite aller faire mon dep en charpenterie menuiserie mes quand je suis aller minscrire il mon demander si j’étais accescible au chômage alors que si j’étais accescible Ben au coup d’avoir mon chômage de rappeller l’école . Mes si ces ma première demande et que je fais un départ volontaire esque je suis accescible et combien de temps sa prend avant de le recevoir pour départ volontaire

  20. Henriette

    Bonjour et merci pour votre service,

    Voilà, je travaille pour les autobus scolaires, et pendant l’été (période de vacances en recherche d’emploi). Je me suis trouvé un emploi à contrat de juin à fin août. Mais voilà, j’aurai repris les autobus scolaire, et en ce qui concerne mon emploi d’été (à contrat), je terminerai le 17 septembre. Peut-être je travaillerai en novembre ou décembre ou juin. Rien de certain. Étant donné cette situation, est-il préférable de demander ma cessation d’emploi car l’employeur me dit qu’il peut l’émettre n’importe quand, et qu’elle n’est pas obliger de fermer le dossier. Je suis un peu surprise car je croyais que j’avais 4 semaines après le 17 septembre étant donné qu’il n’y a rien de certain pour les mois de novembre et plus.

    Est-ce que mon employeur me donne les bonnes informations? Qu’arrivera-t-il en janvier lorsque je ferai une nouvelle demande de chômage?

    Merci pour vos bons conseils.

    Henriette

  21. Anonyme

    Bonjour. Je travaille présentement temps plein. Mon contrat prend fin 22 août. Cependant, mon employeur m’offre la possibilité de travailler 14 hrs par semaine en attendant de trouver un autre boulot… J’ai accepté, mais je veux avoir mon relevé d’emploi pour avoir des prestations d’assurance emploi, car j’ai accumulé le nombre d’heure pour en avoir. La personne responsable ne veut pas m’en faire un pcq je tombe de temps plein `temps partiel. Que dois-je faire?

    • ccm

      Bonjour,
      Pour avoir droit à l’assurance-emploi il faut avoir un arrêt de travail et de rémunération de 7 jours chez le même employeur. Dans ce cas, votre employeur vous émettras un relevé d’emploi.

      Le Comité

  22. Said

    Bonjour,
    J’ai quitté mon emploi que j’occupais durant 8 ans pour un autre, au bout de 10 jours J’ai quitté mon nouveau travail car je ne pouvais pas m’adapter, (position assise pendant 8 heures + trop d’heures supplémentaires non payées), J’ai essayé de retourner a mon ancien travail mais ils ont refusés de me reprendre, Je n’ai pas fait de demande de prestation, je me suis mis a chercher un nouveau travail et j’ai pu trouver, au bout de 6 semaines de recherche, une position sous contrat d’une année pour un remplacement de congé de maternité, 40 heures par semaine, se terminant en Aout 2015.
    J’aimerai donc savoir si j’aurai droit a des prestation de chômage a la fin de mon contrat.

    Merci !

    • ccm

      À la fin de ce contrat (août 2015), vous aurez bien sûr droit au chômage ayant accumulé suffisamment d’heures de travail pour vous qualifier, avec une raison de fin d’emploi « fin de contrat ».
      Ceci dit, je n’exclurais pas la possibilité que vous ayez pu avoir droit au chômage pour ce 6 semaines passées : premier départ volontaire justifié pour aller vers un nouvel emploi ; 2e départ volontaire à faire justifier peut-être par un avis de médecin (position assise pendant 8 heures), peut-être faudrait-il démontrer les heures supp. non payées, etc. À cela, il faudrait ajouter le retard à faire la demande et justifier ce retard avec une demande d’antidate. Ça fait beaucoup, mais c’est possible. Vous pouvez nous appeler : 514-933-5915
      Au plaisir.

  23. L.Duchesne

    Bonjour a vous
    Je doit partir a l’etranger debut septembre pour 4 semaines
    j’ai droit a des prestations jusqu’au 15 novembre
    est ce possible de les arreter et de les reprendre a mon retour ce qui prolonges mes prestations plus longtemps que le 15 novembre
    ou bien les semaines que je ne serais pas ici sont perdues??
    merci beaucoup

    • ccm

      Bonjour,
      Vous les avisez avant de partir. Vos prestations seront suspendues à partir de la date de votre départ. Vous réactivez à votre retour.
      Vous dites avoir droit à des prestations jusqu’au 15 novembre. Est-ce la durée que vous avez prévu en fonction du nombre de semaines payables ou la fin de votre période de prestations d’une durée de vie d’une année?
      En d’autres mots, vous avez une période d’un an et c’est à l’intérieur de cette année que vous pouvez recevoir le nombre de semaines de prestations prévues. Par exemple, si vous avez déposé une demande au mois de janvier 2014, elle se terminera en janvier 2015. Donc, les semaines non utilisées pendant les 4 semaines de votre voyage seront toujours en banque et payables.
      Bon voyage!

  24. Sabrina P.

    Bonjour! J’espère être éclairée sur le sujet, vous allez voir, moi-même je n’y comprends rien…
    J’ai occupé un emploi qui s’est terminé en Mars 2012. Sachant que je n’avait pas assez d’heures, et justement j’ai été refusée par le chômage, et ayant déjà un enfant, j’ai été à l’aide sociale, qui m’ont niaisé ca pendant 3 mois. Ensuite je suis déménagée (pas d’argent ca fait pas de très bons liens locateur-propriétaire) dans la ville de st-jérôme, et tout de suite je suis tombée enceinte, bref, pas de retour au travail et pas de RQAP non-plus, j’ai bien essayé mais ca n’as pas fonctionné, j’étais trop proche du 2000$ assurable pour être accepté, encore là, du niaisage… Par la suite de la naissance, 4 mois après, je me suis trouvé un emploi, fin Novembre 2013, dont j’ai été congédiée pour aucune raison valable, le 7 juillet 2014. Suite à cela j’ai fait ma demande de chômage le 10 juilet 2014, j’ai 822 hr assurables de ce dernier emploi… L’agent au téléphone me dit que ca sera certain, que tout est beau. Mais le message que je recois est que je n’ai pas assez d’heures… Donc refusée. Pourtant je fait partie de la population active, car j’ai eu mes deux emplois en dedans de 2 ans, et j’ai eu un enfant entre-temps, donc le 910 hr ne devrait (en théorie) pas s’appliquer… Alors pourquoi, comment, et quoi faire, s’il y’as quelque chose à faire?
    Merci d’avance,
    Sabrina P.

    • ccm

      L’exception pour les nouveaux parents à laquelle vous référez ne considère que les nouveaux parents qui auront reçu des prestations maternité ou parentales, ce qui ne semble pas avoir été votre cas.
      La norme d’admissibilité qui s’applique est la suivante : vous faites une demande de chômage en juillet 2014; le chômage recule d’une année (jusqu’en juillet 2013) pour prendre toutes les heures de travail que vous avez, vous en avez 822. Pour vérifier si vous étiez de la population active auparavant, ils prennent la période de l’année comprise entre juillet 2012 et juillet 2013 (l’autre année qui précède) et regardent si pendant cette année 2012-2013 vous avez l’équivalent d’au moins 490 heures sur le marché du travail (travail, chômage, CSST, assurance-salaire, etc.). Je comprends que pendant cette année-là (2012-2013) vous étiez à l’aide sociale. Vous êtes donc considéré comme « nouvelle arrivante » par le chômage et le critère d’admissibilité est de 910 heures.
      Par contre, au cas où vous seriez malade ou tomberiez malade, vous pouvez bénéficier de 15 semaines de prestations maladie. En effet, ce qu’on vous refuse en ce moment, ce sont les prestations régulières. Les prestations maladie ont un critère différent d’admissibilité : 600 heures.
      N’hésitez pas à nous appeler. Bonne journée.

  25. ELSA

    Bonjour!
    Actuellement mon mari et moi nous somme au chômage (52 semaines)
    Et finira janvier 2015,
    mais je suis enceinte et mon date preveu d’accouchement ce janvier 2015.
    Ma question ce si mon mari et moi on’a le droit pour l’assurance de paternité (on’a travailler 1 an complète dicembre 2012 au dicembre 2013)
    Merci bcp!

    • ccm

      Le congé maternité-parentales est accordé par le Régime québécois d’assurance-parentale.
      Comme ce n’est pas l’assurance-emploi qui accorde ces prestations depuis 2006, je crois plus judicieux de vous conseiller de vérifier avec le RQAP (les coordonnées sont simples à trouver via Internet) pour établir votre admissibilité probable.
      Pour le moment, et à la mesure de ma connaissance, je crois que vous serez tous deux admissibles puisque le RQAP semble passer par-dessus les prestations de chômage pour vous qualifier. Mais c’est vraiment à vérifier avec eux.
      Au plaisir.

  26. D

    Ma conjointe s’est trouvée un emploi dans une autre région que celle ou nous habitons. Si je quitte mon emploi afin de suivre la famille (nous avons un enfant de 4 ans) dans la nouvelle ville est-ce que j’ai droit a l’assurance chomage le temps que je me retrouve un travail a temps pleins? Ca fait 12 ans que je travail pour le meme employeur.

    merci

    D

    • ccm

      Bonjour Monsieur,
      La loi prévoit que le fait de quitter son emploi pour suivre son-sa conjointe vers un nouveau lieu de résidence représente un motif justifiant le départ volontaire. Le fonctionnaire du chômage voudra vérifier s’il y avait d’autres solutions raisonnables que de quitter son emploi. Considérant l’éloignement, considérant la situation familiale, cela devrait être accepté, d’autant plus si vous avez débuté une recherche d’emploi dans ce nouveau lieu de résidence, avant même de quitter votre emploi.
      Au plaisir,

    • jolyane

      bonjour, j<ai changer de province moi aussi avec ma conjointe pour son emploi. sauf que moi j<ai pu transferer de bureau en gros a staples … par contre … je croyais pouvoir my faire avec mon anglais mais je trouve cela vraiment difficile.. est ce que tu croie que jaurais droit au chomage pour que je puisse aller suivre des cours danglais au lieu de travailler ..
      jattend de vos nouvelles .. merci

      • ccm

        Bonjour,
        Il est difficile d’étudier et de recevoir de l’assurance -emploi. Il y a 2 raisons, pour la Commission quand vous êtes aux études, vous n’êtes pas disponible à travailler. Je vous invite à vérifier avec service Canada s’il y a des formations autorisées par l’assurance-emploi.

  27. Karla Rosales

    Bonjour,
    J’ai travaille pour 3 ans dans un compagnie, selon la reorganization du departament la compagnie a aboli mon poste le lundi passe, mais je suis la seule personne que a perdu son emploi, je n’trouve pas juste la maniere de me congiedie quand je suis enceinte. J’avais informe a ma patrone et la directrice de ressources humains il y a deux semaines concernant ma grossesse (j’ai presque 4 mois).
    Je n’aimerais pas prendre l’assurance-emploi parce que j’aimerais le prendre apres du couchement, est-ce que je dois travailler les 600 heures pour avoir le droits de conge de maternité\parentale si j’ai deja 3 ans dans mon ancien travail?
    je suis perdu, SVP m’aider :(

    • ccm

      Plusieurs choses. Vous avez droit à votre chômage jusqu’à votre accouchement. Après la naissance de votre enfant, vous demander l’assurance parentale (c’est géré par Québec et non par l’assurance-emploi), vous y aurez droit aussi. Pendant votre période de chômage, vous êtes tenu aux règles de disponibilité au travail et de recherches d’emploi (votre grossesse ne doit pas représenté un empêchement à votre recherche et possible acceptation d’un emploi).
      Ceci dit, votre « mise à pied » semble avoir été composée sur mesure, vous ne trouvez pas? Vous devriez porter plainte à la Commission des normes du travail ainsi qu’à la Commission des droits de la personne? N’hésitez pas à nous appeler pour plus d’informations: 514-933-5915
      Au plaisir,

  28. Genevieve

    Bonjour.!
    Jai fait une demande de chomage le 3juillet2014 dernier car mon retour au travail suite a mon congé de materniter etais le 19mai 2014 un jour ferie .. Donc les garderie etant fermer et je n’avais personne de mon entourage qui pouvait garder mon bebe jai demander à mon employeur si je pouvais commencer le mardi et non le lundi il a refuser et ma informer que si jetais pas au travail lundi 9:00 cetais un depart volontaire…
    Apres avoir fait ma demande une agente ma telephone a accepter mon depart volontaire et a envoyer mon dossier au calculs de prestations
    A lire les questions et reponce ci-haut je comprend que je peut etre refuser cest sa?
    Mon conge de maternite etais le plus long
    Merci genevieve

    • ccm

      Si effectivement vous avez pris le congé maternité-parentale long, et que vous n’avez pas travaillé de nouveau après cette période, il semble assurer que le chômage vous refusera.
      Peut-être devriez-vous nous contacter par téléphone pour que nous puissions regarder tout cela de plus près : 514-933-5915
      Au plaisir,

  29. Anonyme

    Bonjour, de août au mois de mai j’étais en congé de maternité avec la RQAP. Ensuite j’ai commencé un nouvel emploi. Je risque de perdre mon emploi après seulement 3 mois. Aurais-je droit au chomage ?

    • ccm

      Vous aurez droit au chômage si vous avez pu accumuler assez d’heures de travail pour vous qualifier. À Montréal, en ce moment 595 heures.
      Appelez-nous pour en discuter plus : 514-933-5915.
      Bonne journée.

  30. Behnoush

    Bonjour,
    Mon congé maternité est terminé. J’ai pris 50 semaines de prestation.
    lors de mon retour au travail, mon patron m’a avisé qu’il n’y a pas de travail et il a déjà diminué les personnels. Donc, j’ai perdu mon travail.
    je voudrais savoir si je suis éligible pour la demande de prestation régulier de l’assurance d’emploi.
    Merci

    • ccm

      Pour se qualifier au chômage, il faudra accumuler le nombre d’heures nécessaires à une nouvelle demande (595 heures à Montréal).
      Cela fait partie des nombreuses iniquités de ce régime : vos prestations maternité et parentales ont été assimilées à des prestations de chômage par le régime d’assurance-emploi.

  31. Nancy pelletier

    Bonjour, j’occupe un emploi saisonnier et je fais du chomage chaque année de décembre a mai. Je suis enceinte et mon retrait préventif sera de septembre a fevrier. Après mon congé parental, comme ma saison de travail ne sera pas débutée peu importe si je choisis le long congé ou le court, est-ce que j’aurai droit au chomage ou je devrai etre sans revenu pendant quelques mois ?

    • ccm

      Les prestations maternité et parentales sont assimilées par le régime d’assurance-emploi à l’équivalent de prestations de chômage. En d’autres mots, suite à votre congé maternité et parental, vous risquez effectivement de vous retrouvez sans revenu jusqu’à la reprise de la saison. Ceci dit, j’ai une question, êtes-vous certaine que le retrait préventif vous couvre jusqu’au mois de février puisqu’il y a une fin normal d’emploi en décembre? Je ne suis pas spécialiste de la loi de la santé et de la sécurité au travail, mais je vous inviterais tout de même à faire ces vérifications. Bonne journée.

  32. MarieFrance

    Bonjour , j aimerais savoir si je serai admisible au chomage…
    Suite a un evenement familliale , nous avons decider de quitter la ville de montreal pour allez en region. Etant donné le voyagement , j ai demandé une restructuration de mes horaires. en ce moment je fait 30 heure en 4 jours) et j ai demandé 30 heure en 3 jours … ma patronne était d’accord au debut, mais plus notre date de déménagement approche , elle semble vouloir me couper mes heures, afin de me forcer a démissioné . Vais je avoir le droit au chomage si ma situation ne ce regle pas ?

    • ccm

      Bonjour,
      Je comprends que votre employeur avait accepté un horaire sur 4 jours, et ensuite sur 3 jours. Croyez-vous être en mesure de pouvoir le démontrer, au cas où vous quittiez votre emploi et fassiez une demande de chômage? Si elle prend des mesures visant à vous pousser à démissionner, on reste avec cette même idée qu’il faudrait être en mesure de pouvoir le démontrer, du moins établir votre crédibilité. La question demeurant celle de devoir justifier votre départ volontaire au sens de la loi. Il y a peut-être d’autres avenues à explorer. Je vous recommande de nous appeler : 514-933-5915.
      À bientôt.

  33. angelica

    Je vais sortir en congé maternité le 31 novembre de cette année et il est probable qu’à la fin de mon congé je ne trouve pas un poste dans mon travail actuelle. Le poste que j’occupe c’est un remplacement de congé maternité aussi et je déjà apporte plus de 52 semaines.

    Je vais prendre seulement 36 semaines de congé maternité, est ce que j’ai droit a l’assurance chômage âpres mon congé maternité?

    • ccm

      Les prestations maternité et parentales sont assimilées à des prestations de chômage. La combinaison de ces prestations et celles de prestations régulières en assurance-emploi peut atteindre 50 semaines. En d’autres mots, il est possible qu’il vous reste quelques semaines de prestations régulières.

  34. Anna

    Bonjour,
    Je travaille pour mon conjoint depuis presque un an à temps plein.
    Je reçois un salaire hebdomadairement, l’assurance emploi est déduit de mon salaire.

    Par contre, mon conjoint a perdu un gros contrat et nous manquons de travail, Je devrai me trouver un autre emploi. Puis-je faire une demande d’assurance emploi, même si je suis à l’emploi de mon conjoint?

    merci

    • ccm

      Vous pouvez faire une demande de chômage. Par contre, dans le formulaire de demande, on va vous demander s’il y a un lien de parenté avec l’employeur. À partir de votre réponse, il risque d’y avoir des vérifications sur l’assurabilité de l’emploi. En d’autres mots, il faudra démontrer qu’il s’agit bel et bien d’un emploi régulier, sous la supervision d’un employeur, avec des tâches, un horaire et tout ce qui vient avec, qui tend à démontrer qu’il y avait bel et bien une relation employeur-employé. Vous pouvez nous appeler pour en jaser un peu plus : 514-933-5915.
      Bonne journée.

  35. bicoul

    bonsoir,ca fait 10 mois que je travaille dans une entreprise en temps partiel,et en même temps je fais de la manufacture pour arrondir mes mois .du coup pour mon premier travail mon entreprise ne veulent pas me donne des heure en plus souvent j’ai 4h par semaine maximum j’ai 15h. donc j’ai décidé de démissionner a mon premier travail ,je voulais savoir est ce que si je démissionne de mon premier travail est-que je vais perdre tt mes droits même ce que javais cotisé pour le deuxième travail(sans oublie que je continue a faire la manufacture quand l’agence m appel)

    • ccm

      Pour vous qualifier au chômage, il faudra justifier le départ volontaire au sens de la loi (réduction importante du nombre d’heures de travail, changement aux conditions de travail, etc.). Je vous recommande la lecture du Petit Guide de survie des chômeurs, en page d’accueil de notre site (chapitre sur les départs volontaires). Appelez-nous pour qu’on discute plus en détails de votre situation : 514-933-5915.
      Au plaisir.

    • Yannick Duquette

      Bonjours

      J’ai deja une demande active depuis 1 decembre.
      Mais pendant ce temps jai travailler sur appel a deux emploi
      Sois 436 pour le premier emploi et 371 pour le deuxime

      Le 28 mai jai perdu le premier emploi de 436 d’accumuler depuis le 2 janvier 2013.
      Ensuite le 16 juin 2014 jai un depart volontaire au deuxieme emploi 371 h depuis le 6 janvier. Jai quitter pour un travail qui m’offre plus dheure par semaine . Mais il ferme les porte 2-3 semaines pendant les vacances. Jai accumuler 171h puis je reactiver ma demande comme jai un manque de travail ?

      Merci
      Yannick

  36. Jessica Samyn

    Bonjour
    Je suis en congé de maternité sur la RQAP
    J’ai pris le congé court (40 semaines )
    Avant de tomber en congé de maternité j’avais travailler 9 mois pour le même employeur … Hors on vient de me remercier en plein congé de maternité ! Mon congé se termine le 9 août et je me demandais pour avoir le temps de me trouver un emploi est ce que j’ai droit a l’assurance chômage ?
    Merci
    Jessica

    • ccm

      Pour la Commission d’assurance-emploi, les prestations RQAP sont assimilées à des prestations de chômage. En ayant pris le régime particulier du RQAP (plus court mais avec un taux de prestations plus élevé que le chômage), la Commission d’assurance-emploi va faire une équivalence entre les prestations RQAP et les prestations chômage. Il est fort probable, malheureusement, qu’il ne reste à peu près rien, sinon rien de chômage.

  37. Valérie

    Bonjour,
    J’ai fait une demande d’assurance emploi pour la première fois de ma vie le 19 juin 2014.
    Ils ont 28 jours pour prendre un décision selon la loi. (Donc maximum le 17 juillet 2014 à 23h59)
    S’ils ne respectent pas le délai (qui se termine dans 9h) que dois-je faire ?
    Merci

  38. J. Goguen

    Bonjour, je suis agée de 19 ans et je suis indépendante. je commences mes études post-secondaire au mois de septembre. J’ai travaillé pour presque 1 an pour la même compagnie. je me demandais s’il était possible d’appliquer pour l’assurance-emploi pour ma periode d’étude puisque je veux me consacrer à mes études et non travailler ?
    Merci

    • ccm

      Bonjour,
      Malheureusement, études et assurance-emploi ne font pas bon ménage. Il y a 2 règles qui s’appliquent pour le chômage, être disponible à travailler et faire des recherches d’emplois. Pour la Commission, le fait d’aller à l’école vient à l’encontre des ces règles.

      Le Comité

  39. champavere

    Bonjour,
    Je suis immigrante avec un nouveau statut de residance permante,j’ai travaillé 3ans pour la même entreprise,en decembre dernier j’ai mis fin à mon contrat pour des raisons personnelles. Aujourd’hui je travaille dans un café (20h) depuis 1mois, et je voulais savoir si j’avais droit au chômage, mon contrat se termine fin août.
    Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ma demande.
    Cordialement

    • ccm

      Bonjour,
      Pour être admissible à l’assurance-emploi, il faut au cours de votre période de référence avoir travaillé un nombre d’heures suffisant. Pour la région de Montréal présentement c’est 595 heures. La période de référence est les 52 dernières semaines.

  40. MOH

    Bonjour,
    Mon contrat de travail se termine le 22 Août 2014,(j’ai accumulé plus que 1200 h assurables), je vais voyager en dehors du pays pour quatre semaines, j’aimerai bien savoir quand est le bon moment pour faire la demande des prestations d’assurance emploi, et qu’est ce que ça va changer au niveau de la durée des prestations, Merci.

    • ccm

      Bonjour,
      Selon les règles vous avez 28 jours ouvrables pour faire votre demande à l’assurance-emploi après votre perte d’emploi. Bien sûr, quand vous êtes à l’extérieur du pays vous ne pouvez pas être payé par l’assurance-emploi. Cependant les semaines non payées demeurent en banque et pourront vous être versées à l’intérieur de votre période de prestation ( 52 semaines). Je vous invite à bien informer la commission avant votre départ et après votre arrivée. Par téléphone.

      Le Comité

  41. Nicole

    Bonjour je recois de la CSST qui prendra fin en octobre et je n ai plus de lien d emploi avec mon ancien employeur puisque ma blessure ne me permet plus de faire ce travail, cependant la CSST m a donné une année de prestation en compassasion je me demande si j ai le droit de demander l assurance emploi en octobre lorsque la CSST prendra fin, j ai travaillé pendant 6 ans et j amais recu assurance emploi, Merci j ai 59 ans

    • ccm

      Bonjour,
      J’aurais plusieurs questions à vous poser pour bien vous répondre. Vous pouvez téléphoner au bureau la semaine prochaine pour s’assurer de vous donner les meilleurs conseils. 514 933 5915

      Le Comité

  42. Hafid

    Bonjour,
    Je viens d’apprendre des services de votre comité et j’ai besoin de vos conseils.
    Moi je travail actuellement à postes canada comme commis aux postes à temps partiel (24h/semaines) de soir. Et, en même temps, je me suis inscris à une école pour une formation à temps plein de jour depuis avril 2014. Cependant, mon employeur a annoncé qu’il effectuera un changement d’horaire de travail à partir du 24 août prochain, et il me demande de prendre un congé sans solde pour terminer la formation et revenir au travail après, sinon je dois arrêter ma formation pour pouvoir travailler; Ces conditions de travail ne me conviendraient pas car je ne peut pas arrêter la formation que j’ai déjà commencer avant, et je ne peux pas être en sans solde comme je n’aurai pas de revenu; Je suis en ce moment en congé parental mais ça va terminer bientôt. EST CE QUE J’AURAI LE DROIT AU PRESTATIONS D’ASSURANCE EMPLOI SI J’ARRÊTE LE TRAVAIL POUR POURSUIVRE MA FORMATION ?

    Merci pour votre réponse.

    • ccm

      Bonjour,
      Il est difficile de toucher des prestations d’assurance-emploi et d’aller à l’école. Il y a 2 règles avec l’assurance-emploi, être disponible à travailler et faire ces recherches d’emploi. Je vous invite à téléphoner à votre Centre local d’emploi. ( CLE ) pour vérifier si votre formation est admissible.
      Le Comité

  43. Josee

    Bonjour jai été refuser car il me manquait 20hrs pour la periode du taux de juillet…si en aout ca retombe en bas du vingt heures qu’il me manque puis refaire ma demande?…j’ai 540 il faut 560hrs mais en juin cetait 520…

    • ccm

      Bonjour,
      Oui c’est possible, mais vous prenez un risque. À savoir que votre période de référence est de 52 dernières semaines. Donc, c’est à voir si vos heures concorderont avec cette date.

      Le Comité

  44. Karine Gagnon

    Bonjour,
    Je reçoit présentement des perstations du Régime Québecois d’assurance parentale (RQAP) je travail pour la même employeur depuis 4 ans. Cette semaine j’ai appris que mon employeur devait faire un arrêt obligatoire de l’entreprise pour 6 mois dû a une radiation temporaire. Comme je devais retourner au travail au début octobre et que l’entreprise sera fermer jusqu’au 30 décembre, je me retrouve avec 3 mois sans revenue. J’aimerais savoir s’il serais possible dans ce cas d’obtenir une prolongation du délai, ce qui me permettrais de reste avec cet employeur ?

    • ccm

      Bonjour,
      Il y a un lien à faire entre le RQAP et l’assurance-emploi.La commission appliquera une antidate administrative pour évaluer le nombre de semaines qu’il vous restera dans votre période de prestation. ( 52 semaines). Votre période de prestation commence au début de vos prestations de RQAP.

      Le Comité

  45. Laura Vel

    Bonjour!
    J^aimerais savoir s il faut avoir une imprimante quand on remplie la demande d assurance emploi en ligne, c`est la premiere fois que je le demande : est-il recommende me presenter dans un bureau de Service Canada pour le remplir en personne?
    Merci d`avance.

    • ccm

      Bonjour,
      C’est possible de faire des demandes de prestations en ligne. Si vous ne possédez pas d’imprimante, je vous invite à garder vos courriels avec les documents de la Commission. Le Comité

  46. Celine

    J’ai présentement des prestations maladie de 15 semaines pour un cancer. Mais je ne suis pas assez forte pour travailler. J’ai trois employeurs pour un total de 25 heures semaine. Ma question est qu’est-ce que je peux faire ? Merci

  47. Guillaume

    Bonjour,

    J’ai été congédier d’un travail que j’occupais depuis 3 ans en décembre 2013. J’ai fait une demande d’assurance emploi en janvier, j’ai été considérer comme un travailleur actif et j’ai reçu 2 semaines d’assurance-emploi car je me suis retrouver un travail. Ma demande étant toujours active et les semaines de vacances approchant je ne receverrai qu’un petit montant de paie de vacances, est possible de faire une demande de prestation pour combler le reste ?

    Merci!

    • ccm

      Bonjour,
      Si vous avez rempli vos déclarations de prestataires depuis ce temps. Lorsqu’arrivera vos vacances, vous pourrez déclarer vos gains. 50% de ces gains seront déduits sur votre chèque de prestation.

  48. Marie

    Bonjour ma belle fille est presentement enceinte de 3 mois et son employeur vient de lui dire quelle ne pouvait plus la garder car vu quelle travaille dans une petite entreprise ou elle etait la seule employer elle na plus dargent pour la payer.Que faire? Est ce quelle a droit a son chomage regulier et ensuite au conge parentale quand meme? Est ce quelle doit se battre en justice avec son employeur? Merci de nous eclairer cette situation est bien stressante :)

    • ccm

      Bonjour,
      Pour l’assurance-emploi, c’est possible à condition d’être éligible. Pour cela il faut dans la période de référence ( 52 dernières semaines) avoir accumulé le nombre d’heure suffisant. Aujourd’hui, dans la région de Montréal ce nombre est de 595 h. Il faudra le relevé d’emploi de l’employeur.

      Le Comité

  49. Patricia

    Bonjour,

    Je suis présentement en congé de maternité, donc je reçois des prestations provenant de la RQAP. Avant de partir en congé de maternité, je faisais entre 35 et 40 heures par semaine, car je faisais moi-même un remplacement de congé de maternité, qui s’est par la suite transformé en remplacement pour cause d’accident (la personne que je remplaçais à eu un accident de voiture, ce qui m’a permis de rester au même nombre d’heure par semaine jusqu’à ce que la personne revienne). Il y a quelques semaines, j’ai été rencontrer mon employeur afin de discuter à propos de mon retour au travail. Il m’a dit qu’il ne pourrait pas me donner plus que 20 heures par semaine (mon statut d’employé était à temps partiel même si je faisais entre 35 et 40 heures par semaine), ce qui est plus qu’insuffisant compte tenu que j’ai maintenant un enfant. J’ai été à mon centre local d’emploi et j’ai pris la décision, avec l’aide de l’agente, de retourner à l’école, elle a accepter de subventionner mon cours puisqu’il est très en demande. Le cours débute au début du mois d’août et mes prestations de la RQAP de termine au milieu du mois de juillet (je n’ai pas pris une année complète de congé, j’ai pris 46 semaines et j’ai laissé le reste à mon conjoint qui voulait s’impliquer). Pour que la subvention fonctionne, je dois être admissible à l’assurance-emploi. Le problème, c’est que mon patron voulait que je reste, mais avec 20 heures de travail seulement, je ne peux pas me le permettre car j’ai la garderie à payer et toute les autres choses dont un bébé a besoin. Donc j’ai été le revoir en lui expliquant que je voulais retourner à l’école et que le centre local d’emploi avait accepté ma demande de subvention. Il dit qu’il ne peut pas me renvoyer pour « manque d’heure » (ce que je comprend) mais s’il écrit « retour à l’école » sur mon relevé d’emploi et que mon agente d’emploi-Québec justifie auprès de service Canada le fait qu’ils subventionnent mon cours, suis-je admissible à l’assurance-emploi pour quelques temps (jusqu’à mon retour à l’école)?
    p.s. : je n’ai pas encore remis ma démission, car je ne veux pas me retrouver avec rien si ça ne fonctionne pas.

    Merci beaucoup et bonne journée!

    • ccm

      Bonjour,

      Pour répondre à votre question, la réponse est oui. Votre conseillère connait bien les rouages avec l’assurance-emploi.
      Le Comité

  50. Julie Savard

    Bonjour, jai eu recours a la csst depuis le mois de decembre pour un retrait preventif vue que jetais enceinte parcontre ce matin ils viennent de mannoncer que mon employeur avait changer de compagnie et que depuis le 31 decembre jetais sans emploi et que ce nest pas eu a mindemniser je me demandais si je pouvais faire une demande via le chomage merci Julie

  51. nathaly desrochers

    bonjour je suis à l’emploi de la même cie depuis 4 ans, dans un domaine lié à la construction(sous contarctant armoires), mon employeur songe à la mise à pied temporaire en raison de nombreux facteurs: grève imminente, fin des projets commerciaux auxquels est relié directement mon emploi donc manque de travail pour moi.Ma question est la suivante j’ai déjà planifié des vacances en dehors du pays (pour les 2 semaines de la construction) comment cela affectera-t-il mes prestations assurance chomage? Je pensais bien-sûr déclarer cette semaine comme étant non-disponible .quelle est la meilleure façon de s’y prendre dans ce cas là
    merci
    Nathaly Desrochers

    • ccm

      Bonjour,

      Comme vous le savez à l’extérieur du pays, vous ne pouvez percevoir de prestation. Je vous invite à en informer la commission avant de votre départ et de les informer.

      Le Comité

  52. Roy

    Bonjour j’ai quelques question face à une situation.

    1) cela fait un an que je travail pour une nouvelle entreprise comme adjointe. Mon employeur me paie avec des chèques mais je dois payer et déclarer mes impots à la fin de l’année donc. Paie clair. Cela-dit selon la description de mon statut revenu can/Qc, Norme du travail je suis une salariée. Est-ce que mes heures sont assurables même si je ne paie pas ou mon employeur ne paie pas de cotisation?

    2) La question ci dessus est car l’entreprise dépend d’un contrat, l’ouvrage se fait rare et il me reprendrait dans 2 ou 3 mois. Mes heures ont beaucoup baissée depuis le mois de mars et cela fait un mois que je travail 2 jours semaine dans une garderie. Mais les 2 c’est trop lourd. Je tiens à ce premier emploi

    3) Ma question finale est, si mes heures sont assurable (selon question 1), si comme un travailleur de la construction ex. je peux bénéficier de prestation le temps de la saison estivale le temps que l’entreprise reprenne le dessus et le contrat qu’elle attend (selon question 2) et finalement mon père cette semaine à subit un quatruple pontage (manquer de le perdre) sa convalescence sera jusqu’en septembre donc j’en profiterais pour prendre soin de lui, est ce que ça aussi c’est illigible.

    Je ne peux pas trop téléphoner si vous pouviez me répondre ici ou par courriel si vous le désirez

    • ccm

      Bonjour,

      Pour votre première question pour être assurable il faut payer des cotisations d’assurance-emploi. Je vous invite pour vous en assurer à contacter revenu-canada. Ils sont les seuls à déterminer l’assurabilité d’un emploi.

      Le Comité

      • Stephanie

        Bonjour
        J’aimerais savoir si je devrais ouvrir un dossier maintenant en sachant que mon employeur m’as remis une lettre disant que la compagnie fermera ses portes a la fin aout 2014 ou si je devrais attendre a la dernière journée de travail.
        Merci beaucoup

  53. Myriam

    Bonjour, je suis presentement en congé de maternité depuis 49 semaines, mon médecin m’a mise en arret de travail pour quelques semaines à venir, toutefois, mon employeur risque de ne plus avoir d’emploi pour moi après la fin de mon remplacement en août, suis-je admissible au prestations de chômage? (J’ai travaillé 35h/sem pendant toute l’année précédent mon congé de maternité)
    Merci!

    • ccm

      Bonjour,
      Pour être admissible à des prestations d’assurance-emploi,il faut pendant la période de référence (52 dernières semaines) avoir accumulé le nombre d’heures nécessaires pour se qualifier. Entre 420 et 700. Dans votre cas, il est possible de prolonger votre période de référence ( 52 semaines de plus ) pour cause de grossesse.

  54. C.Lavoie

    Bonjour,

    Je suis une travailleuse salariée qui fera prochainement sa demande pour des prestations de RAQP.

    En comptant bien le nombre de semaines de prestations qui seront accordées, cela me mène vers la mi-juin l’année prochaine. Je pourrai compléter mon salaire du mois de juin avec paie de vacances non utilisées. Par contre, je tombe normalement en cessation d’emploi à la fin de juin (emploi saisonnier) et je reprend cet emploi à la fin d’août. Donc, je ne travaille pas normalement pendant cette période et j’ai l’habitude de faire ma demande d’assurance-emploi pour l’été.

    Ma question est : est-ce que je peux faire une demande pour les semaines avant de reprendre le travail, considérant que j’ai reçu mes prestations pour toutes mes semaines de RQAP ?

    Merci! Bien à vous,

    C. Lavoie

    • ccm

      Bonjour,

      Il y a certaines similitudes entre l’assurance-emploi et le RQAP. Le RQAP remplace les prestations d’assurance-emploi. Donc, cela vient affecter vos périodes de prestations.

      Le Comité

  55. MALIK

    j’i commis une erreur d’ordre éthique lors de mon dernier travail. j’en ai occupés plusieurs. j ai avoue l’erreur et j’ai tout fait pour garder mon emploi après cet incident. sur la lettre de congédiement on m’a marque bris de confiance de la compagnie envers moi. j’ai reçu l’appels de service canada et après l’entrevue on me signifie que je n’aura pas mes allocations de chômage et que je pourrai demander la révision de la décision. en quoi consiste le recours et y a t il ou je peux trouver de l’aide. merci de m’elairer

    • ccm

      Bonjour,
      Effectivement, il vous est possible de demander une révision. À partir de la date de votre refus, vous avez 30 jours pour le faire. Vous aurez ainsi l’occasion d’exprimer votre version des faits. Nous pouvons vous accompagner dans cette démarche. Le Comité

  56. Stefan

    Bonjour,

    je suis enseignant et je n’ai pas de poste régulier. Mon contrat se termine le 26 juin. Immédiatement après la fin de mon contrat, je bénéficierai de 5 semaines de prestations du RQAP pour mon congé de paternité (ma conjointe a eu un bébé en décembre dernier). Par la suite, ma conjointe me transférera ses semaines de congé parental restantes, soit du 18 août au 1er novembre; c’est donc dire qu’il y aura 2 semaines où je serai sans emploi et sans sources de revenus (les semaines du 3 et du 10 août0) .
    À la fin du congé parental, je serai donc sans emploi.
    Ma question est la suivante: à quel moment devrais-je faire ma demande de chômage? Immédiatement à la fin de mon contrat d’enseignement en juin, après mes prestations pour le congé de paternité en juillet, ou après mes prestations pour le congé parental en novembre?

    Merci beaucoup!

    • ccm

      Bonjour,
      Vous pouvez faire votre demande au mois d’aout. Cela vous donnera l’occasion d’écouler vos 2 semaines de délai de carence. Ainsi, en novembre vous pourrez reprendre votre assurance-emploi instantanément.

      Le Comité

  57. J. Dupont

    Bonjour,
    Je travailles à temp plein pour mon employeur depuis 3 ans. La compagnie fonctionne plus lentement en ce moment et mon employeur pense me payer comme employé autonome plutôt que sur un slip de paye. Je crois qu’elle considère me laisser partir du à un manque de travail dans la compagnie. Pourrais-je tout de même avoir du chômage si je suis autonome?

    Merci

    • ccm

      Bonjour,
      Pour se qualifier à l’assurance-emploi il faut au cours de la période de référence avoir travaillé le nombre d’heures assurables suffisant selon votre région. Entre 420 et 700. Pour le travail autonome, je vous invite à visiter notre site web. À la rubrique Petit guide de survie des chômeurs et chômeuses à la page 101.

      Le Comité

  58. Anne-Marie

    Bonjour,
    Mon conjoint à un gros problème avec SES tunnel carpien (les 2), il travail dans la construction (donc ses mains lui sont indispensables). Cependant, après diagnostique une première fois en octobre dernier, ses assurances salaires lui ont dit qu’il pouvait tout de même travailler malgré la douleur. Résultat : 2 semaines à ses frais. Problème de retour en mars, mais là nous sommes allé d’urgence au CLSC car il ne sentait plus ses mains. Résultat 2 semaines d’arrêt de travail, injections de cortisone et prise de IMC. Les assurances ne sont toujours pas d’accord avec le diagnostique et le courtier est allé jusqu’à écrire une lettre mentionnant qu’il aurait pris 2 semaines à ses frais?!?! Ben voyons donc, à le voir angoisser à la maison car il ne travaillait pas et qu’il souffrait terriblement, c’est évident qu’il ne voulait pas être là. Donc, après 2 refus de remboursement de salaire de la part de ses assurances, vers qui pouvons nous nous tourner pour espérez avoir un montant compensatoire? Il va sans dire que la prochaine fois qu’il aura mal il restera au travail et prendra des antis-douleurs. C’est ça notre société? Merci pour votre aide.

    • ccm

      Bonjour,
      Pour ce qui concerne l’assurance-emploi il est possible d’avoir accès jusqu’à 15 semaines de prestations de maladie. Les conditions sont d’avoir un certificat médical de votre médecin et, dans la dernière année avoir travaillé 600 heures.

      Le Comité

      • Anne-Marie

        Merci de votre réponse.
        Cependant, aura-t-il un 2 semaines d’attente comme lors d’une mise à pied? Et doit-il obtenir une cessation d’emploi, ce qu’il n’a pas demandé car nous pouvions croire que les assurances salaires allaient le rembourser?

  59. Pierre

    Bonjour.

    Tout d’abord, merci sincèrement de répondre aux questions que les gens se posent, c’est primordial comme service. Un grand merci.

    Je viens d`être accepté pour des prestations « occasionnelles » par Service Canada. Même pas un mois est passé, puis un chercheur de têtes m’a contacté à domicile pour m’offrir un emploi, plusieurs questions par rapport à ceci:

    *- Est-ce que le fait d’accepter l’offre d’emploi constitue une fin des prestations ou est-ce possible de les reprendre par la suite, si jamais l’emploi ne fonctionne pas?

    *-Est-ce qu l’on doit déclarer un nouvel emploi immédiatement lorsque débuté, ou après le 1er chèque employeur reçu afin de donner les bons détails?

    Merci!

    • ccm

      Bonjour,

      Il est possible de laisser votre période de prestation ouverte. Il s’agit de contacter la commission pour ce faire. Quand vous serez rassuré avec votre emploi, vous pourrez la fermer.

      Le Comité

  60. David Falardeau

    Bonjour,
    Depuis 8 mois j’opère un compagnie en publicité-marketing et narration. Je suis en partie travailleur autonome pour cette compagnie, mais j’ai aussi un emploi temps plein dans un domaine connexe, en télévision. Je soupçonne mon employeur de vouloir mettre fin à mon emploi en raison d’une certaine incompatibilité des 2 emplois. Ai-je droit de toucher à du chômage qui pourrait venir soutenir mon revenu de compagnie autonome? Je crois être en mesure de défendre mon point quand à l’incompatibilité qui n’en est pas une réellement à Service Canada.
    Merci

    • ccm

      Bonjour, en principe il est possible de toucher des prestations d’assurance-emploi si vous avez dans la période de référence accumulé suffisamment d’heures assurables. Le fait d’avoir votre compagnie peut vous causer des problèmes. Je vous invite à visiter notre site http://comitechomage.qc.ca sous la rubrique Petit guide de survie des chômeurs et chômeuses au chapitre ( L’état de chômage ) à la page 101. Vous y retrouverez les informations nécessaires pour y voir plus clair. Le Comité

  61. Nancy

    Bonjour,

    Je travaillais temps plein dans mon ancien emploi, mais j’ai été obligé de démissionné car mes patrons faisaient pression pour que je démissionne. Ils me donnaient des avis écrits sans cesse pour aucune raison valable et faisait du harcèlement psychologique à mon égard, ayant changé mon horaire de nuit, sachant que je n’étais aucunement capable de le faire. J’ai donc trouvé un emploi qui ne me donne que, malheureusement, 16 maigres heures de travail par semaine. J’ai travaillé à mon ancien emploi pendant 1 an, 40 heures par semaine à chaque semaine.

    J’aimerais savoir si je peux faire une demande d’assurance emploi, puisque je ne fais pas suffisament d’heures actuellement. Elle ne peut malheureusement pas me donner mon 40 heures, et je ne veux pas démissionner encore une fois parce que, comme tout le monde, j’ai besoin d’un revenu pour manger, et vivre en géneral, au stricte minimum.

    Donc, quelles sont les démarches? Parce qu’au salaire minimum, à 16 heures semaines, ce n’est pas l’euphorie.

    Merci et bonne journée.

  62. Guillaume

    Bonjour,

    J’ai été congédié en juillet 2012 d’un emploi que j’occupais depuis les 3 dernières années à temps plein. Mon employeur ne m’a pas remis mes relevés d’emploi en temps utile de sorte que ma demande fut rejetée par l’AE pour motif d’insuffisance d’heures d’emploi assurables.

    Ma question est la suivante: Puis-je poursuivre mon employeur et lui réclamer le montant équivalent aux prestations auxquelles j’aurais eu droit sous l’AE puisque mon employeur a manqué à son obligation de me remettre mes relevés ou cette demande sera rejetée par le tribunal en vertu d’un article de loi? Autrement dit, la Loi prévoit-elle une procédure afin de pouvoir récupérer la somme à laquelle j’avais droit?

    Merci d’avance

  63. Annie

    Bonjour.Mon cas est celui-si.Je travaille ds le Nord du Québec .J’ai un contrat de travaille qui me donne 28 jours de travail consécutif à raison de 56 hrs semaines.Je dois retourner chez-moi pour 14 jours sans salaire.On stipule dans mon contrat que j’ai le droit de travailler pour un autre employeur durant ces 2 semaines en autant que ça ne nuise pas à ma disponibilité envers mon premier employeur.Je suis donc disponible pour travailler durant ces deux semaines.Ma question est :si j’ai déjà une demande de chômage en cours.Est-ce que j’ai le droit de retirer du chômage durant ces deux semaines?En tenant compte du fait que je ne décide pas de prendre ces deux semaines mais qu’elles me sont imposées…?

    • ccm

      Considérant que vous avez une période de prestation en cours, oui vous avez droit de retirer des prestations pendant ces 2 semaines. Pour la commission, 2 conditions sont fondamentales, soit: d’être disponible à travailler et faire des recherches d’emploi.

  64. Ben

    Bonjour,

    Je suis en emploi temps plein depuis 5 ans pour mon employeur à Montréal. Ma conjointe cherche du travail et a une offre dans sa spécialité au Saguenay, pour un contrat temps plein occasionnel de 1 an. Supposant que je ne peux pas trouver d’arrangement pour travailler à distance pour mon employeur et que je doive démissionner pour accompagner ma conjointe, est-ce que j’aurais droit à l’assurance emploi pour suivre ma conjointe? Est-ce dépendant de la durée de son contrat ou du salaire qu’elle aura (plus faible que celui que j’ai présentement)?

    Merci,

    Ben

    • ccm

      Bonjour,
      Vous avez droit à des prestations quand un conjoint déménage. Les mêmes règles de disponibilité et de recherches d’emploi s’appliquent. Le Comité.

  65. Julie Tremblay

    Je touche présentement le chomage depuis 4 mois. Je prévois de quitter le Québec pour aller m’installer en Alberta (mon conjoint réside en Alberta).
    Je voudrais savoir si je pourrais toujours toucher mon chomage ou pas.
    Est-ce que le fait de changer de province annule mes prestations ?
    Merci

    • ccm

      En principe le fait de quitter pour accompagner son conjoint est une raison valable pour la commission. Toutefois, nous vous recommandons de continuer vos recherches d’emploi et ainsi être disponible à travailler.

      Le Comité

  66. Nancy Vézina

    Bonjour a vous ,

    Cela fait 5 ans que je travaille pour la même compagnie .

    Comme l ‘entreprise ne cessé de s’agrandir et qu’ il n engage pas de nouveau employé je n arrive plus a remplir toutes les tâches relier a cette emploi.
    Ils ont décidé de me remplacer.

    Est ce une raison pour recevoir de l’assurance chômage ?

    Merci pour tout les renseignement que j ‘ai pu lire et merci de votre réponse .

    • ccm

      Bonjour,
      Pour la commission, la modification importante des fonctions est un motif valable pour être admis à l’assurance-emploi. Vous aurez à justifier votre version des faits.

      Le Comité

  67. mélanie

    Bonjour,
    Je serais en cessation d’emploi à partir de l’été, car mon poste n’est pas effectif durant la saison estivale. Je retourne à l’école à temps plein à la session d’automne, Est-ce qu’il sera possible de recevoir des prestations de l’assurance emploi durant l’été. Il faut savoir que lorsque je travaillais à temps plein, j’allais à l’école à raison de deux cours semaines…J’attends de vos nouvelles

    • mélanie

      Pour quelles raisons je n’ai pas de réponse?

    • ccm

      Si vous avez accumulé le nombre d’heures nécessaire dans votre période de référence, soit les 52 dernières semaines vous serez admissible à l’assurance-emploi. Pour ce qui est du retour à l’école à l’automne il faut savoir que la règle avec l’assurance-emploi est la disponibilité à travailler et faire ces recherches d’emploi.Il est possible à temps partiel mais il faut respecter les 2 règles. Cependant, je vous invite à consulter votre centre local d’emploi pour savoir si votre formation est autorisée. Si oui, vous aurez droit.
      Le Comité

  68. Audrey

    Bonjour,

    Je suis actuellement en congé de maternité qui se termine le 13 Octobre 2014. Je travaille depuis 4 ans à la même place à temps plein. Je reçois actuellement des prestations du RQAP. Cependant, en Novembre ou Décembre mon petit doit subir une opération, il sera hospitalisé durant 1 semaine et sera par la suite en convalescence. Je me demandais si nous avons le droit à l’assurance chômage dans se genre de situation.
    Merci à l’avance!

    • ccm

      Bonjour,
      Il est possible de toucher des prestations (compassion) pour les parents d’un enfant gravement malade ou blessé. Cependant, il faut ajouter et dont la vie est en danger.Si c’est votre cas, la Commission accorde 35 semaines de prestations et exige un certificat médical attestant la gravité de de la maladie. Autre condition,avoir accumuler 600 heures lors de la période de référence ( 52 dernières semaines). Bonne chance ! Le Comité.

  69. Eric

    Bonjour à vous !!
    Voici ma situation !! je suis en congé parentale jusqu’en septembre , dès mon retour il y a des chances que je tombe sur le chômage . Es ce que vous allez prendre juste les heures assurables lorsque je travaillais et passé par dessus les prestations parentales (mars 2014 a septembre 2014) ? Aussi j’ai eu 10 semaines de conge parentale en 2013 pour mon premier enfant .

    Merci !!

    • ccm

      Ce qu’il faut savoir avec les prestations du RQAP c’est que lors de votre demande d’assurance-emploi la commission appliquera une (anti-date administrative) au début des prestations RQAP. Ce qui établira votre période de prestations, et au cours de cette période, évaluer si vous avez assez d’heures pour vous qualifier. Une période de prestation est de 52 semaines. Le Comité

  70. Sandrine

    Bonjour,
    Je travaillé 68 heures en 2013
    Et en 2014 382 je voudrais savoir si je droit au chomage
    Merci.

    • ccm

      Pour être admissible à l’assurance-emploi il faut au cours de la période de référence (52 dernières semaines) avoir travaillé entre 420 et 700 dépendant de la région. Le Comité

  71. Isabelle

    Bonjour,

    J’ai reçu une lettre du chômage me disant que je dois me présenter a une rencontre pour les recherches d’emploi et remplir un formulaire de recherche qui montre ma volonté a me trouver un emploi. Cependant j’ai déjà un emploi depuis 2 ans mais qui n’est temps plein mais sur les 22 semaine de chômage admis j’en ai utiliser que 5 cette année. L’emploie que j’ai est déclarer dans mes déclaration au 2 semaines. Ma question étant vont il me couper mon chômage si je n’ai pas fait de recherche active puisque j’ai déjà un emploi ?

    Merci

    • ccm

      Bonjour,
      Il y a 2 règles importantes avec l’assurance-emploi. Soit: faire des recherches d’emplois et être disponible à travailler. Nous suggérons de tenir un registre de recherche qui comprend 5à7 recherches par semaine.
      Le Comité

  72. Marise

    Petite question:je pense faire une réorientation de carrière et retourner aux études pour une période d’environ 12 mois . Je suis au même emplois assurable depuis 10 ans et sur le marcé du travail depuis près de 20 ans . Aurais-je droit à des prestations après une période de pénalité si c’est moi qui quitte mon emplois?

    • ccm

      Bonjour, votre cas sera considéré comme départ volontaire. Le retour à l’école n’est pas un motif valable selon la Commission.À moins votre formation ne soit autorisée par eux . Je vous invite à consulter votre centre local d’emploi pour en savoir plus. Le Comité

  73. annabelle

    Bonjour, j’ai une question pour vous… je suis une employer a temps plein depuis 2 mois et demi mais je suis accepter a l’école pour mi- aout.. j’aimerais savoir si il y a une possibilité de recevoir du chomage ou quelque chose du genre??

    merci

    • ccm

      En quittant votre emploi volontairement, il vous faudra démontrer des motifs valables. Le retour à l’école n’en est pas un. À moins, que la formation soit autorisée par la commission. Je vous invite à contacter votre centre local d’emploi pour savoir pour ce qui est de votre formation.
      Le Comité

  74. Lise Marceau

    Bonjour,
    Alors que je commençais à peine à recevoir des prestations régulières d’assurance emploi je me me suis retrouvée avec des prestations « transformées » en maladie suite à un accident, papier de médecin à l’appui. Tout est en règle avec Assurance emploi mais ma question est la suivants: durant ce congé de maladie voilà qu’on m’offre un contrat temporaire professionnellement intéressant pour une durée de trois mois. Bien que je suis encore officiellement inapte je suis assez fonctionnelle pour faire le travail puisque je pourrai rester assise la plupart du temps. Si j’accepte, qu’arrivera-t-il à mes prestations maladie et mes prestations régulières ensuite. Merci!

    • ccm

      Après une période de prestations de maladie, il est possible d’avoir des prestations régulières. Il vous faut un billet du médecin indiquant que vous êtes apte à reprendre le travail dans un emploi léger. Pendant les prestations régulières, vous avez droit de travailler à condition de déclarer vos gains. Et, du même coup, laisser votre période de prestation ouverte.

      Le Comité

  75. René

    Je reçois une rente de la Carra mais je travaille au privé depuis quelques années ,mon état de santé se détériore ,j’aimerais savoir si le médecin me mets en arrêt de travail si j’ai droit au prestation maladie de 15 semaines même si je reçois une pension ??

    • ccm

      Bien sûr avec un billet de médecin vous avez droit à un maximum de 15 semaines de prestations de maladie. Même en prestations de maladie certains gains que vous faites peuvent être retranchés de vos prestations. Dès le premier dollar gagné, 50% de cette somme sera coupée de vos prestations.Certains revenus ne sont pas considérés ex, la pension de vieillesse du fédéral, les REER individuels, les rentes souscrites à titre personnel, les rentes d’invalidités (CSST), les rentes de survivant.
      Le Comité

  76. karine

    Bonjour
    je veux savoir si je reçois de prestation régulière et que je suis malade pendant ce temps est-ce que je peux déclarer que je suis non disponible pour travailler pour cause de maladie et ou blessure? combien de semaine j’ai droit sans papier médicale. On m’a dit que j’ai droit de déclarer des semaines de non disponibilité mais pas plus que 4 consécutifs sans billet médicale et que je peux jusqu’à 9 semaine en tout durant mes prestation régulière ce qui veux dire pendant toute la durée de ma prestation régulière.

    • ccm

      Il est possible de recevoir des prestations combinées (régulière et de maladie ) jusqu’à 50 semaines sur une période de prestations de 52 semaines. Vous avez droit à 4 semaines de prestations de maladie sans certificat médical, et d’un maximum de 15 semaines avec certificat médical.Cependant, il est toutefois préférable d’avoir des certificats médicaux dans les 2 cas.

      Le Comité

  77. Jenny

    Bonjour!
    Actuellement en fin d’invalidité, mon médecin m’a fait un certificat d’aptitude pour la reprise du travail suite à un arrêt pour dépression en précisant que je ne peux plus travailler dans ce domaine (trop de stress). Je vais donc me faire licencier (entente avec employeur) car je ne répondrai plus aux exigences de mon poste. Je compte faire une demande de prestation de chômage. Pendant ma maladie, je me suis inscrite a un DEP (pour tenté de me ré orienter car on savait que ma job était la cause de cette dépression) . Je ne suis pas passée par un organisme d’aide a l’emploi.
    - Aurais je le droit au chômage puisque licencier mais bientôt a l’école?
    Je serais a l’école de 15h30 a 22h30 (32h30 par semaine)ce qui me permettra de chercher du travail le matin, est ce suffisant question disponibilité?
    -Qu’arrive t’il si je déclare accepter arrêter l’école en cas ou je trouve un travail et que je n’arrête pas? (car il faut que se soit un poste correct pour laisser tomber ses cours)

    MERCI !!!!

    • ccm

      Premièrement,avec un certificat médical qui mentionne que vous n’êtes plus apte à travailler à ce poste, vous avez droit à des prestations.Deuxièmement,le fait d’étudier n’empêche pas en principe, la possibilité de recevoir des prestations. La regle-clé, est la disponibilité et la recherche d’emploi.Il faut être en mesure de prouver votre disponibilité et fournir une liste de recherches d’emploi contenant environ 5 recherches par semaine.
      Le Comité

  78. Code E – Départ volontaire

    Mon Md m’a mise arrêt de travail pour 3 mois (pneumonie et emphysème).
    Je travaillait deux jours semaines dans une animalerie.
    Comme j’ai presque l’âge de retraite, je ne compte pas retourner au travail après ma convalescence, car le poil animal n’aide pas ma cause.

    Si j’utilise ce code départ volontaire pour raison médicale, ais-je droit à l’assurance chômage? ou dois-je utiliser un autre code?

    • ccm

      Bonjour,
      Avec un certificat médical de votre médecin, vous avez droit à des prestations de maladie jusqu’à 15 semaines. L’autre condition est d’avoir accumulé au cours des 52 dernières semaines un minimum de 600 heures assurables.

      Le Comité

  79. francis

    Bonjour, je recommance a travailler ce mardi a temps plein pour un autre employeur que le précédent ,je bénéficie de l’A.E depuis quelque mois déja et j’aimerai savoir si je dois appeler un bureau afin de déclarer mon retour au travail ou dois-je simplement continuer de remplir les déclarations en ligne jusqu’a ce qu’on cesse mes prestations?

  80. Hind

    Bonjour
    J’aimerai savoir si on a le droit à une aide quelconque durant les 28 jours d’attente!
    je ne comprends pas comment le fédéral a pensé à ça? on fait quoi sans revenu? et non je n’ai argent de coté ni conjoint pour me backer!!!
    et là 28 jours, mon calcul n’est pas fait, donc rien n’est garantie! quel recours avoir pour survivre?

    • ccm

      Nous constatons que le délai habituel pour le traitement des dossiers est de 4 à 5 semaines. Il faut vous présenter au Ministère de l’emploi et de la solidarité sociale du Québec pour faire une demande d’aide sociale en attendant.

      Le Comité

  81. Steven

    Bonjour,
    je suis un chômeur depuis peu et je me suis trouvé un emploi cette semaine. On m’offre 8 hres par semaine. Est-ce qu’on me coupera pour ces 8 heures sur mon chômage?

    • ccm

      Il est possible de travailler et de recevoir des prestations d’assurance-emploi.Dés le premier dollars gagné, 50% de cette somme sera coupée de votre prestation. Ex. Monsieur X gagne 150$ dans sa semaine.La commission coupera 75$ sur son chèque pour la semaine en cause. Au plaisir !

  82. Renée

    Bonjour,
    Voici ma situation: je viens d’accepter un emploi saisonnier qui devrait se terminer début novembre 2014 mais je ne crois pas pouvoir travailler au total 910 heures. Durant ma période de participation à la population active (de novembre 2012 à novembre 2013) j’ai reçu des prestation du RQAP alors que ma période de référence s’échelonnera de novembre 2013 à novembre 2014 (durant laquelle j’accumulerai environs 700 heures de travail). J’aimerais savoir si j’aurai droit aux prestations d’assurance-emplois à la fin de la saison. Autrement dit, est-ce que les prestations du RQAP peuvent être considérées comme un revenu admissible durant la période de participation à la population active? Merci de m’éclairer!

    • ccm

      Malheureusement, les prestations du RQAP ne sont pas admissibles pour établir votre situation dans la population active.

      Le Comité

      • Renée

        Re-Bonjour,
        En fait, la réponse me surprend un peu car je croyais comprendre que la situation était différente pour les nouveaux parents qui reviennent sur le marché du travail après un long congé, d’après ce paragraphe:

        « Dans le cas des parents qui reviennent sur le marché du travail après plusieurs années d’absence, suite à la naissance ou l’adoption d’un enfant, et qui auront reçu une ou plusieurs semaines de prestations maternité ou parentales dans les 4 ans qui précèdent l’année précédant la période de référence, la norme des 910 heures ne s’applique pas : ils seront considérés comme prestataires ordinaires. » `

        Dans quel cas cette clause s’applique t-elle alors?
        Merci encore!

        • ccm

          Bonjour,
          Vous avez raison, les prestations de maternité ou parentales sont considérées pour évaluer votre situation dans la population active. À partir de ce fait, dépendant de votre région et du taux de chômage il vous faudra entre 420 et 700 heures dans votre période de référence.

  83. mélanie croteau

    Bonjour,
    Je suis présentement à l’emploi à temps plein à 35 heures semaines. À l’occasion, je dépanne mes oncles qui ont un dépanneur. Je sais qu’au début de l’été je vais être obligé de faire une demande de chômage puisque mon poste n’est pas actif durant la saison estivale. Je me demandais si le fait que je travail à temps partiel au dépanneur à mes oncles pourrait occasionner un refus de la part de service canada de me donner des prestations d’assurance emploi?
    J’attends de vos nouvelles
    Bonne soirée

    • ccm

      Il est possible de travailler et de recevoir des prestations d’assurance-emploi.Dés le premier dollars gagné, 50% de cette somme sera coupée de votre prestation. Ex. Monsieur X gagne 150$ dans sa semaine.La commission coupera 75$ sur son chèque pour la semaine en cause. Dans votre cas il suffit d’avoir travailler dans la période de référence (52 dernières semaines ) le nombre d’heures nécessaires pour vous qualifier. Ce nombre d’heures varie selon la région.

  84. Jordan

    Bonjour,

    à cause de coupures je vais entrer au chômage, mais après 10 ans de avoir travaillé dans le même domaine j’aimerais profiter l’occasion pour re orienter ma carrière. Je me demande si je peux faire un BAC (3 ans) et avoir access aux bourses et prêts ou par contre pour avoir déjà travaillé ça m’empêche de recevoir des aides pour les études.
    D’un autre coté, pour les BACs qui m’attirent il va falloir attendre jusqu’à Mars 2015 pour présenter la demande d’admission donc j’entamerais mes études à l’Automne 2015, est-ce que ça complique les choses?

    Je suis marié (mon épouse est aux études) et on a deux enfants.

    Merci

    • ccm

      De toute évidence vous aurez droit d’avoir des prestations d’assurance-emploi.Deux conditions cependant, il vous faut être disponible à travailler et faire des recherches d’emploi. Ceci jusqu’au début de vos études. À partir de ce moment, il existera une présomption de non-disponibilité.Vous aurez le fardeau de prouver votre disponibilité.

      Le Comité

  85. Melanie Rol

    Bonjour
    J’ai travaillé 6 mois, 4 jours par semaine, et on a mis fin à mon emploi au moment de mon évaluation à la fin de ma période de probation qui est de 6 mois. J’aimerai savoir si j’ai droit à l’assurance chômage dans ce cas là.
    Merci d’avance pour votre réponse

  86. E.Sid

    Pourquoi avoir effacer ma questions sans y répondre ?
    Quelle sont les mesures prises quand on pars 2 ou 3 jours a l’étranger .
    Est on coupe pour les 3 jours, pour la période ou on a plus droit aux prestations du tout ….
    Quels sont les moyens que le gouvernement a de savoir que vous n’étiez pas au Canada …
    Besoin d’une réponse rapide ….

    • ccm

      Quand vous êtes à l’extérieur du pays il est vrai que vous avez pas droit de recevoir des montants d’assurance-emploi. Il y a des vases communicants entre la commission de l’assurance-emploi et l’agence des douanes.Cependant à votre retour vous avez droit de continuer à percevoir vos prestations.
      Merci !

  87. E. Sid

    Que se passe t-il quand on quitte le canada pour 3 jours et qu’on est déjà sur les prestations. Car la question de la déclaration est « Etiez vous hors du Canada pendant la période visée du lundi au vendredi » . Est on coupé juste pour les 3 jours , pour les 2 semaines ou plus droit du tout au prestation ? Comment le gouvernement peut il savoir que vous etes parti si vous ne leur dites pas ? Ca m’étonnerais qu’il y aie un suivi de chaque passeport qui quitte le pays en lien avec un numéro d’assurance sociale , ce serait un travail monstre et inutile pour les quelques dollars gagnés …
    Merci de vos réponses

    • ccm

      Bonjour,
      Quand un prestataire est à l’extérieur du pays ex. pour 3 jours, il est coupé de 3 jours sur sa prestation.Il est important de toujours le mentionner dans vos déclarations. Il y a moyen pour la Commission de l’assurance -emploi de faire des vérifications avec l’agence des douanes.

  88. janick

    Bonjour
    j’ai une question s’il vous plt je suis maintenant au chômage qui va finir bientôt ,mais je me trouve que je suis enceinte de 3 mois et aussi j’ai une dépression Est-ce que j’ai le droit de faire une demande de maternité ou non
    merci pour votre aide
    bonne journée

  89. Nancy Lefebvre

    Bonjour,
    J’ai été refusé par l’assurance-chômage parce qu’il y a une erreur sur ma cessation d’emploi au niveau du nombre d’heures assurables (48 inscrites au lieu de 1679). J’ai fait une demande via courriel à mon ancien employeur afin que la correction soit faite, j’ai fait une demande de révision écrite et au téléphone auprès de l’assurance-emploi. Je voudrais savoir s’il y a un endroit pour faire une plainte contre mon ancien employeur parce qu’il semble refuser de corriger ma cessation d’emploi (en fait, il refuse de me répondre).
    Merci d’avance!

    • ccm

      Bonjour, Pour une erreur relative à votre relevé d’emploi ( nombre d’heures) il vous faudra contacter votre employeur. Vous pouvez contre vérifier avec vos talons de paie pour être en mesure de prouver vos heures travaillées.

      Au plaisir !

  90. Samir

    Bonjour,
    J’ai une question concernant mon cas: J’ai travaillé pendant plus de 2 ans dans un poste en temps plein. Mais, le 21 février j’ai dû arrêté suite à une fin de contrat mais je n’ai pas fait de demande de chômage. J’avais une offre d’emploi et j’ai effectivement commencé le 3 Mars. J’ai travaillé Lundi et Mardi matin puis j’ai quitté parce que le poste ne correspond pas à ce qu’est marqué sur la description du poste. De plus, j’avais senti comme une discrimination (je suis minorité visible).
    Hier (le 4 Mars), j’ai fait ma déclaration. Mais je n’ai pas mentionner la journée et demi que j’ai travaillé.
    C’est la première fois que je demande la prestation de chômage et je souhaite savoir quoi faire.

    • ccm

      Bonjour
      Malheureusement, la Commission risque fort bien de considérer cela comme un départ volontaire et vous retirera le droit aux prestations. Même après une ou deux journées de travail…

      Si le chômage ne se rend pas compte de ce départ volontaire immédiatement, il y a des chances qu’il s’en rende compte au cours des prochaines années, voir mois-années avec ce que cela peut avoir comme conséquence – remboursement des sommes reçues et éventuellement imposition d’une pénalité pour fausse déclaration.

      Nous vous référons au chapitre « Départ volontaire » pour en savoir davantage et vous invitons à consulter notre service téléphonique en après-midi du lundi au jeudi au 514-933-5915.

      Au plaisir

  91. dominique chicoine

    Bonjour,
    j’ai réservé, en début d’année, un voyage de 2 semaines en octobre prochain et je viens d’apprendre que mon poste pourrait prendre fin en juillet. je travaille pour le même employeur depuis 8 ans. qu’arrivera-t-il avec mes vacances réservés si je dois me retrouver au chômage. merci!

    • ccm

      Bonjour,
      Lors d’un voyage à l’étranger vous n’avez pas droit de recevoir des prestations.Vous devrez déclarer au moment de remplir vos déclarations de prestataires que vous êtes à l’extérieur et la commission déduira automatiquement vos prestations.
      Au plaisir !

  92. Frédéric Lemoyne

    Bonjour, j’ai perdu mon emploi le 18 décembre 2013 mais je n’ai pas reçu mon relevé d’emploi avant le 12 janvier. Ensuite le 15 janvier j’ai finalisé ma demande. Nous sommes présentement le 21 février et je n’ai aucune nouvelles. Le site de services canada garde le message « en traitement » et personne peut me dire ce qui se passe. Je n’ai plus de revenu depuis 2 mois et je suis dans la merde totale. Comment puis-je faire pour savoir ce qui arrive avec ma demande. Merci

    • ccm

      Que dire?!
      Vous n’êtes malheureusement pas le seul dans cette situation… D’ailleurs vous êtes de plus en plus nombreux. À ce sujet, lire l’article du récent du Devoir :
      http://m.ledevoir.com/non-classe/401590/ancien

      Si vous éprouvez d’autres difficultés, n’hésitez pas à reprendre contact avec nous, dont le service téléphonique en après-midi au 514-933-5915.,
      Au plaisir et non courage!

  93. V. Marcotte

    Je suis présentement en arrêt de travail maladie depuis le 21 Janvier 2014 suite a des conflits aux travails et dans ma vie en général. J’ai eu un formulaire d’arrêt de travail d’une durée de 15 semaines et j’ai eu la confirmation d’assurance-emploi pour mon autorisation aux prestations. Ma question est que si je ne prévois pas retourner à cet emploi à la fin de mon congé maladie en raison des conflits , quel sont mes options et peut il y avoir des sanctions ( dans le cas ou je tenterais de me trouver un emploi ailleurs )

    • ccm

      Bonjour,
      Dans un premier temps, on ne peut recevoir plus de 15 semaines de prestations « maladies » par période de chômage. Donc après ces prestations spéciales, il faut redevenir apte au travail (avec un certificat de médecin) pour être en mesure de recevoir des prestations régulières.

      Dans votre situation, votre médecin devra mentionner sur un nouveau certificat médical : 1/ que vous êtes apte au travail;
      2/ mais qu’il vous recommande de quitter cet emploi pour des raisons de santé – stress ou autres.

      Donc une telle déclaration de votre médecin justifierait votre départ volontaire et vous remettrait apte au travail pour recevoir des prestations régulières.

      N’hésitez pas à recourir à notre service téléphonique, du lundi au jeudi en après-midi au 514-933-5915.

      Au plaisir.

  94. Pierre-Luc Robitaille

    Bonjour et merci de votre aide…

    Aujourd hui pour la premiere fois de ma vie j ai du demander de chomage.

    j ai fais une demande de prestation reguliere sans demander de calculer mes meilleurs semaine de travail…. devrai-je le faire? J ai plusieurs semaines en temps suplementaire qui pourrais rentrer en jeux. Et si oui, que faire ma demande est deja envoyer et en attente.

    deuxiemement on m avait mentionner que le fait d avoir des enfants entrait en compte mais la demande en ligne ne porte aucunement sur la question.

    et une derniere chose… a propos de mon releve… j ai ma copie et l employeur a envoyer l autre copie par la poste … dois je quand meme faire parvenir mon original a service Canada?

    Je sais qu il y a beaucoup a repondre et vous remercie a l avance

    • ccm

      Bonjour
      Le calcul du taux de prestations – 55% – se fera automatiquement sur les meilleures semaines au cours de la dernière année.

      La question des enfants n’a aucune incidence avec le chômage. Cela est vrai qu’avec l’aide de dernier recours du côté de Québec.

      Au sujet de votre relevé : il est toujours préférable de fournir vous même une copie… au cas où votre ancien employeur ne le ferait pas ou tardivement, c’est vous qui allez subir les conséquences.

      Au plaisir

  95. GBE

    Un client m’a poursui et par conséquant j’ai été renvoyé de la compagnie. J’y fus 4 mois et 1 semaine. Du 9 Septembre 2013 au 17 janvier 2014. J’ai eu mon relevé assurance emploi avec mention/motif « Violation de la politique » Mes heurs assurable = 817 hrs pendant cette periode. J’ai fait la demande en ligne et mon dossier est bien reçu, puis on ma donné le code d’acces pour suivre mon dossier. L’assurance emploi a été aussi envoyé electroniquement par mon ex employeur et a été reçu comme je peux le voir sur mon compte – servicecanada. Ma question donc, comme j’ai aucun autre source de revenu pour le moment, puis-je espère que j’aurai droit au prestation de chômage? Le fait que mon travail été assurable est suffisant? J’aimerai savoir comment ça fonctionne. Et si ça peut mal tourner juste pour mieux prevenir que guérrir, y a-il moyen de béneficier autant d’autre aides dans une situation comme la mienne? Merci.

    P.S: se basant que on repond après 28 jours donc mon inquiétude est que ça sera la fin du mois et j’aurai pas d’argent! Donc je veux bien balance ici la probabilité pour être sur au lieu de surprises!

    • ccm

      Bonjour
      Il est toujours difficile de donner l’heure juste avec une telle situation décrite aussi brièvement.
      1/ Dans un premier temps, la raison de la perte de l’emploi risque d’être refusée par la Commission.
      2/ Dans le cas où l’on acceptait la raison de la perte de l’emploi, avez-vous suffisamment d’heures de travail assurable? Actuellement à Mtl, ça prend 595 heures assurance, si vous étiez sur le marché du travail au cours de l’année qui précède les 52 dernières semaines (un peu compliqué, nous en convenons). Sinon cela nécessitera 910 heures assurable.
      Rien n’est joué.
      Je vous invite donc, 1/ à utiliser notre service téléphonique, du lundi au jeudi en après-midi (514-933-5915), nous pourrions regarder cela plus attentivement; 2/ Dans l’éventualité où l’on vous refuse les prestations régulières, vous pourriez éventuellement avoir accès aux prestations maladies.
      Aussi, il faudrait peut-être penser à l’aide de dernier recours du côté de Québec – Centre local d’emploi.
      Au plaisir

      • GBE

        Bonjour!

        J’ai eu la reponse negative donc j’ai travaillé 817Hrs si vous parlez de 910 hrs donc, il me manque à peu près 2 semaines pour les completer….je savais pas que l’assurance maladie existe car je m’imagine pas comment je peu faire une demande comme un malade alors que je suis pas malade ça existe ça? Je vais visiter le site …j’ai fait donc la demande du dernier recours…

        Merci pour votre aide, et je vais jeter un coup d’oeil sur l’assurance maladie.
        Bonne Journée.
        Germain.

  96. ccm

    Bonjour Madame,
    Il faudrait vérifier avec la CSST ce qui se passera dans une telle éventualité (celle d’une fermeture d’entreprise pendant votre retrait préventif). Si la CSST cesse de vous couvrir, vous aurez droit aux prestations de chômage. Il y aura deux possibilités de prestations : régulières si vous êtes capable de travailler (même avec certaines restrictions) ou maladie (qui sont payables seulement pendant 15 semaines et dans les cas d’incapacité à travailler). Il vaudrait la peine de nous contacter par téléphone : 514-933-5915.
    Bonne journée.

  97. My C

    Tout d’abord, Merci beaucoup pour ce site qui est très clair. J’ai une petite question : Je me suis absentée du Québec depuis 3 mois et je devrais être de retour dans 3 mois (soit 6 mois au total, peut-être plus…). J’ai travaillé deux ans pour une compagnie à temps plein à Montréal avant de partir. J’ai reçu un relevé d’emploi à la fin de mon contrat. A mon retour au Québec ai-je droit à l’assurance chômage et si oui quelle est la limite maximale pour présenter une demande auprès de l’assurance chômage ? 12 mois ? Merci beaucoup pour votre réponse.

    • ccm

      Bonjour,
      À votre retour, vous déposez une demande de chômage. Eux reculent d’un an calendrier pour faire le total de vos heures de travail dans cette période d’un an. Vous devriez donc avoir l’équivalent de 6 mois de travail (avant vos 6 mois d’absence) ce qui vous permettrait de vous qualifier. Je vous conseille fortement de déposer une demande dans la semaine même de votre retour.
      Bonne journée.

  98. Mme Kat

    Bonjour, mon fils a travaillé pendant plus d’un an à temps plein. Il a ensuite commencé à temps partiel pour terminer son secondaire 5 – il en a pour 3 mois en tout et termine la semaine prochaine. Mais le problème est que l’entreprise a fermée et il a été mit à pied en octobre. Après avoir reçu son relevé d’emploi il a fait une demande de chômage (le 16 novembre). Il a mentionné qu’il était disponible à l’emploi et tout le « kit ». Seulement… rien… pas de réponse, pas d’explication… rien du tout. Quand on appelle au service à la clientèle, ils disent ne pas avoir d’information et quand on regarde sur le « mon dossier » ils ne disent que c’est en traitement. On a tenté de faire une plainte, mais eux aussi disent ne pas avoir accès à l’information. Est-ce qu’il y a un endroit ou l’on peut chialer, obtenir des résultats ou quelque chose, parce qu’il n’a pas de revenu depuis novembre, il a un loyer à payer, il ne peut pas s’acheter de nourriture ni payer ses factures!?!?

  99. Nathalie

    Bonjour et Bravo pour ce site très clair.
    Voici mes interrogations.
    Je travaille pour une marque de cosmétique et j’étais en franchise pendant 1 année, puis pour des raisons financière la marque m’a offert un contrat du mois de septembre à fin janvier à temps plein mais non couvertes par les assurances.
    Fin janvier 2014 mon contrat prends fin et je suis en Montérégie.
    Puis avoir droit aux allocations chomages.
    De plus, je me suis blessée fin décembre au travail gravement (témoin à l’appui) sachant que je n’ai pas de couvertures par mon employeur pour mes soins, la CSST va t elle pouvoir m’aider.
    Deux questions importantes moi.
    Je vous remercie de m’aider
    Cordialement

  100. Mymy

    Bonjour !

    Tout d’abord, merci de votre aide envers la population québécoise.

    Je suis sur l’assurance emploi depuis environ 1 mois. Il est possible que j’accepte un poste cette semaine. C’est un poste temporaire remplacement de congé de maternité. Je ne suis pas certaine d’avoir les qualifications pour le poste alors première chose qui me fait hésiter. Chose importante, je crois être moi-même enceinte. Si j’ai la confirmation que je suis enceinte des le début de mon acceptation du poste, est-il raisonnable que je quitte volontairement le poste pour leur laisser la chance de trouver quelqu’un qui pourra accomplir le travail jusqu’à la fin ? Aurais je droit aux prestations d’assurance emploi dans ce cas la ?
    Sinon, si je tombe enceinte durant la période de prestation, est ce que l’on me les enlèvera ? Aurais je toujours droit aux prestations ?

    Je n’ai pas posée de question directe au chômage car je crains que celle ci joue contre moi.

    Merci de m’informer !

    • ccm

      Si vous acceptez le poste et le quittez par la suite, il faudra que ce « départ volontaire » soit justifié au sens de la loi (raisons de santé par exemple).
      Si cela se produit ainsi et que vous retournez au chômage, vous pourrez continuer à recevoir des prestations régulières (en étant disponible au travail) ou en maladie (si votre médecin vous met au repos complet par exemple). Cette période de prestations de chômage ne portera pas préjudice à vos prestations maternité et parentales versées par le RQAP.

  101. bonjour a tous
    moi mon cas est que je suis un nouveaux arrivant qui a commencer a travailler après dix jours soit le 11juin2013 a ce jour a raison de 38heures et semaine et la cette semaine plus exactement le 10 décembre j’ai subit une intervention chirurgical urgente pour une vésicule biliaire donc j’ai passé 4 jours a l’hôpital et le médecin me donne 15 jours d’arrêt de travail.ma question est puis je avoir droit a quelque choses pour ce congé maladie si oui ou devrais je envoyer mon arrêt de travail et qu’est ce que je doit envoyer d’autres et merci pour tout.

  102. Olivier

    Bonjour,

    Mon cas est un peu spécial et je n’arrive pas à trouver l’information exacte dont j’ai besoin. Peut-être pourriez-vous m’aider?

    La compagnie pour laquelle je travaille actuellement met à pied la majorité de son personnel (moi inclut) par manque de revenus, mais compte nous réembaucher dans 3-4 mois où un contrat prévu lui permettra de le faire. Durant ces 3-4 mois il y a tout de même beaucoup de travaille de recherche et développement à faire, et la compagnie souhaite nous engager comme travailleurs autonomes avec rémunération qu’après ces 3-4 mois car il leur est impossible de payer avant.

    Est-ce que le fait de ne recevoir aucun salaire immédiat me rendrait admissible à des prestation d’assurance-emploi? Je crains que non mais j’aimerais en avoir le cœur net et surtout savoir quel article de la loi tranche à cet égard.

    Merci!

    • ccm

      Bonjour
      A priori, vous ne serez pas admissible aux prestations parce que l’une des conditions élémentaires pour y avoir droit est d’être disponible du lundi au vendredi sur les heures habituelles de travail. Donc si vous travailliez (même sans rémunération), vous n’êtes donc pas disponible pour accepter un autre emploi ou pour faire une recherche active d’un nouveau travail. C’est comme cela que la Commission interprétera votre dossier.
      Pour en savoir d’avantage, appelez nous au bureau, sur les heures du service téléphonique : 514-933-5915.
      Au plaisir

  103. Pat

    Bonjour,

    Est-ce possible, pour avoir droit au chômage, de combiner des heures en tant que salarié avec une rémunération en tant que travailleur autonome? Si oui, comment on procède?

    • ccm

      Bonjour
      Pour avoir des heures assurables, il faut un travail comme salarié, un emploi dit assurable. Un travail autonome, par définition, est non assurable.
      Donc il est possible de se qualifier aux prestations qu’avec des heures assurables, même si elle proviennent d’un emploi ou plus au cours des 52 dernières semaines.
      Avec le travail autonome, c’est toujours plus complexe. Appelez au bureau – 514-933-5915 – et nous pourrions regarder cela ensemble.
      Au plaisir

  104. Lili

    Bonjour,
    Peut-on bénéficier de l’allocation chômage en étant étudiant à temps partiel et après avoir travaillé plus de 1000 h durant les 32 semaines précédentes.
    Merci.

    • ccm

      Oui
      Rien n’interdit dans la loi d’étudier et de recevoir des prestations. TOUTEFOIS, pour recevoir des prestations, il faut être DISPONIBLE et à la RECHERCHE ACTIVE d’un emploi.
      Il vous faudra donc prouver – si on vous le demande – que vous être disponible, parce que vous suivez des cours à temps partiel… le soir… et que vous êtes à la recherche active d’un emploi – cinq démarche d’emploi par semaines, bien documentées. Et que vous quiterez vos études dans le cas où vous trouveriez un emploi qui entre en conflit avec vos études…
      Nous vous référons au chapitre «J’étudie» pour en savoir plus.

  105. Vera

    Je quitté mon emploi pour faire des études, est-ce que je suis admissible aux assurances emploi ?

    • ccm

      À priori NON.
      On ne peut quitter son emploi pour aller aux études. Pour recevoir des prestations d’assurances-emploi il faut être DISPONIBLE à l’emploi et à la RECHERCHE ACTIVE d’un emploi. Or si l’on quitte un emploi pour les études, il nous sera ensuite difficile de convaincre la Commission que nous sommes dispoible parce que l’on vient de quitter son propre emploie… et comment leur expliquer que nous chercheons un emploi à temps plein, quand l’on a quitter son emploi pour étudier.
      À MOINS QUE vous ne soyez référé à ce cours par Emploi Québec.
      Pour en savoir plus: «J’étudie»
      Au plaisir

  106. Yannick Duquette

    Bonjour

    En juin 2013 j’ai perdu mon emploi pour un manque de travail
    Alors j’ai trouver un meilleur emploi mieu payer mais a 30h semaines
    Par la suite en septembre mon emploi que j’ai perdu en juin me rappel pour un poste a temps partiel pour 13heures semaine

    Je fais donc 30h semaine et 13h semaine mais l’hiver mon travail de 30h semaine a un manque de travail alors je me retrouve seulement avec mon travail de 13h. Es ce que je suis admissible au chômage ?

    • ccm

      Oui.
      Vous allez vous qualifier avec les heures assurables des deux emplois… cumulées durant les 52 dernières semaines.
      Et comme vous poursuivez l’un des emploi, il vous faudra le déclarer et ainsi la règle du «50%» s’appliquera. C’est-à-dire, grosso modo que 50% de ce que vous gagerez avec votre emploi à temps partiel, sera retiré de votre chèque de chômage.
      Pour en savoir plus: «Puis-je travailler et recevoir des prestations?»

  107. myriam

    Bonjour,

    Je travaille a Montréal depuis le 04 janvier 2010, bref, le 31 aout 2012 je suis tombée enceinte, donc j’ai programmé mon départ en congé de maternité pour le mois d’avril 2012 pour me préparer a l’accouchement; j’ai accoucher par la suite le 29 mai 2012.
    A la suite de cet événement, j’ai demandé une prestation parentale qui a débuté le 03 juin 2012 et qui a pris fin le 18 mai 2013.
    j’ai repris le travail avec la même entreprise le 02 juillet 2013 (retour d’un congé de maternité); mais cette dernière a fermer ses portes le mois d’octobre 2013, donc j’ai du accumuler 525 heures assurables au total depuis mon retour.
    Fin octobre j’ai fais ma demande pour une assurance-emploi et je n’ai pas encore reçu de réponse.
    Ma questions est: est ce que j’aurais droit a une telle prestation vu que j`étais en congé de maternité et que je recevais une prestation parentale et que j’ai accumulé uniquement 525 heures depuis mon retour au boulot ?

    Mes sincères salutations.

    • ccm

      Malheureusement, les prestations d,Assurance-emploi vont certainement vous êtres refusé. Parce qu’au cours des dernières 52 semaines avant la perte de votre emploi vous n’avez que 525 heures assurable.
      Pour l’assurance-emploi, être en prestations maternités (RQAP) est équivalent pour eux que d’être sur le chômage. Donc il vous faudra cumuler le minimum assurable pour vous qualifier. À Montréal, cela tourne autour de 596 heures ou 630 selon le taux de chômage.
      Il vous manque donc une centaine d’heures.
      Pour en savoir plus: «Le régime québécois de prestations parentales».
      Bonne chance à vous

  108. Marilyne

    Bonjour,

    J’occupe présentement un emploi stable depuis plusieurs années. Mon conjoint des cinq dernières années et moi vivons dans deux villes séparées (plus de 300 km nous sépare), Je suis actuellement enceinte. Je quitterai bientôt pour un congé maternité d’un an. J’ai décidé de déménager et d’aller retrouver mon conjoint pour élever notre enfant. Je donnerai ma démission de mon emploi actuel à la fin de mon congé maternité, dans un an, parce qu’il n’est pas possible pour moi de voyager soir et matin pour aller travailler. Ce sera donc un départ volontaire. Je me demande si, à ce moment-là, je pourrai recevoir des prestations d’assurance-chômage même si je quitte volontairement mon emploi.

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    • ccm

      Bonjour
      Si l’on exclut la question du congé de maternité, votre départ volontaire pourrait être justifié (pas automatique) au sens de la Loi de l’assurance-emploi pour rejoindre son conjoint. Sur ce point, nous vous référons au Petit guide à la section Motifs justifiants un départ volontaire dans le chapitre «Départ volontaire et inconduite»

      Revenons à votre situation : comme vous prendrez une année de congé avec le RQAP, il vous serait de toute manière impossible de retirer de l’assurance-emploi après cela, même si vous perdiez votre emploi pour une raison acceptée par le chômage (manque de travail ou réorganisation…).

      Pour plus d’information, appelez-nous au 514-933-5915

      Merci à vous.

  109. JAËL

    Je travaille depuis le debut de ma grossesses, j’accumule déjà plus de 1000 heures assurable, je suis rendue à 30 semaines de grossesse et . Je me demande avec quel prestation, ça serait favorable pour moi, et je ne veux pas recommencer avec 910 heures pour la prochaine demande d’assurance-emploi?

    • ccm

      Bonjour,
      Malheureusement, votre question n’est pas clair et le passage entre les prestations de chômage et le régime québécois d’assurance parentale est assez complexe.
      Consultez le chapitre à ce sujet, ici, sinon appelez nous en après-midi du lundi au jeudi au 514-933-5915.
      Merci à vous.

  110. sylvain

    Bonjour, j’ai quitter volontairement mon emploi que j’ai occuper pendant 6 ans pour un autre. apres 2 semaines, j’ai quitter celui ci en ayant un autre encore plus avantageux. Celui que j’ai présentement, il risque d’avoir des mise a pied dans 2 mois. est ce que si je suis mis a pied, mes heures des autres emploi vont compter quand meme?

    • ccm

      Bonjour,
      N’oubliez pas: ils sont de plus en plus sévères… et qu’il vous faudra faire valoir que TOUS vos départ volontaire étaient justifié au sens de la loi de l’assurance-emploi.

      Pour vous aider, consultez le chapitre «Départ volontaire, inconduite et autres exclusions».

      Dans le cas d’un refus, n’hésitez pas à nous consulter, du lundi au jeudi en après-midi au 514-933-5915.

      Merci à vous

  111. Stéphanie

    Bonjour,

    J’ai récement reçu un refus de la part d’assurance d’emploi concernant ma demande de prestation. J’ai terminé mon BAC en Mai, puis la compagnie pour laquelle je travaillais à fait faillite. Puisqu’il me manquait seulement 7 heures de travail afin d’être admissible j’ai décidé de contester la décision. Le décision de refus à été conserver. Je me demandais qu’elles sont mes autres options, je suis a la recherche constante d’un emploi, mais avec difficulté. J’ai des paiments de maison à faire comme tout le monde et on me refuse de l’aide. Que puis-je faire ?

    • ccm

      Malheureusement, la loi et ce ministère sont sans cœur ni compassion. Il vous manque sept heures ou une heure pour vous qualifier, la décision restera la même : vous serez exclue des bénéfices de l’assurance-emploi.
      Toutefois, sachez que si vous trouvez un nouveau boulot les heures assurables du précédent emploi ne seront pas perdues, mais bien additionnées.
      Pour plus d’information, n’hésitez pas à recourir à notre service téléphonique, du lundi au jeudi en après-midi au 514-9335915.
      Au plaisir et merci à vous.

    • Oleg

      Bonjur,
      J`ai 1200 heures assurables (plein temps). Mon employeur m’a licencié. Comme raison du relevé d’emploi, il a utilisé le code « K » et fournissé une explication « Restructuration ». J’aimerais savoir s’il-vous-plaît si c`est correct et je suis admissible aux prestations de l’assurance-emploi.
      Merci.

      • ccm

        Bonjour
        Avec ce nombre d’heures assurable et cette mention, «restructuration» vous devriez avoir accès à vos prestations sans difficulté. S’il y a quoique se soit, appelez nous au bureau et nous tenterons d’y voir plus clair – 514-933-5915.
        Au plaisir

  112. yzabel

    bonjour, je suis présentement a arrêt maladie, je recoit une prestation maladie, j’ai vu sur le site du gouvernement, que la prestation maladie était d’un maximum de 15 semaines, qu’arrive t,il si après les 15 semaines, ont ne peut toujours pas retourner travailler, sur avis du médecin biensur? Ont n,a plus de moyen de revenu?

    Merci.

    • ccm

      Bonjour
      Malheureusement, vous avez en parti raison: après quinze semaines d’arrêt de travail l’assurance-emploi cesse de payer.
      Toutefois, je vous conseille fortement de nous appeler au bureau ur que nous regardions cela ensemble. En après-midi, du lundi au jeudi, au 514-933-5915. Consultez aussi le chapitre «Les prestations maladies».
      Nous aurions peut-être quelques conseilles pour vous.
      Au plaisir

  113. kathleen

    bonjour ,
    j ai travaillee 7 ans pour le meme employeur en 2011 il me claire a cause de recontrution du personnels j ai demander du chomage que j ai eu et en decembre 2011 j ai trouver un emploi , il a eu manque de travaille j ai reactivee ma demande en 2012 je trouve mais 1 mois de chomage durant les fete alors j ai encore reactiver ma demande de 2011 mais je n ai jamais terminer ….. car je suis rentrer au travail apres les fetes mais en septembre 2013 il a manque de travail es-ce que je reactive cette demande !!! car je l ai jamais fini et sa fait moin de 52 semaine que je l ai reactiver pour la 3ime fois ou je repart a zero … merci beaucoup je suis decourager car je me demande quoi faire

    • ccm

      Bonjour Madame,
      Vous devriez nous appeler au Comité: 514-933-3553
      On pourrait regarder tout cela de plus près.
      Amicalement,
      Pierre C.
      pour le Comité Chômage de MTL

  114. Estelle

    Bonjour,
    Il y a une baisse de production à mon travail. Il se peut que l’usine ferme pour 1 semaine et après cela, qu’il n’y ait du travail que pour quelques heures par semaine (entre 16 et 24h) pendant 1 ou 2 mois. Si l’usine ferme effectivement 1 semaine, est-ce que je peux faire une demande de chômage ?
    Merci

    • ccm

      Bonjour
      Oui.
      Après sept jours consécutifs sans travail, il est possible de faire une demande de d’assurance-emploi. (Lire le chapitre: «Faire une demande de chômage»

      Toutefois, il faut savoir que chaque période de chômage débute toujours avec deux semaines de carences – sans chèque.

      Ensuite, si vous déclarez un salaire pendant que vous recevez du chômage (dans vos cas entre 16 à 24 heures), brièvement, 50 % de vos revenus d’emploi seront déduits sur le montant de vos prestations… ce qui risque de se traduire par un chèque nul, sinon très petit. (Lire le chapitre: «Puis-je travailler et recevoir de l’assurance-emploi?»

  115. diane

    Bonjour!!! mes sinceres felicitations pour le site!!
    Moi j’ai travaille pendant 3 ans a temps plein pour un entreprise d’emballage de fruits et legums, la bas il fait tres froid et le travaille est exhaustif et repetitif avec les mains, ca fait 6 mois que j’ai de la douleur aux mains et cela m’empeche de travailler car je ne suport plus, apres avoir attende plus de 6 mois pour voir le medicin et faire les examens, le medicin m’a dit de me faire operer (syndrome du tunnel carpien) mais de tout facon le medicin m’a assure que si je retourne a faire le meme travaille, la maladie va revenir, quèst ce que je peux faire pour avoir des revenues pendant le temps que me prends pour pouvoir travailler de nouveau, ou me trouver un nouveau travail?
    merci beaucoup

    • ccm

      Bonjour à vous
      Merci pour ces mots d’encouragement!
      Nous vous recommandons fortement de faire deux démarches en même temps: auprès de la CSST — parce que vos problèmes de santé sont directement liés à votre travail, et du côté de l’assurance-emploi.

      Si vous avez des questions en ce qui concerne la CSST, nous vous référons à l’Union des travailleurs et travailleuses accidenté-e-s de Montréal – UTTAM (2348 rue Hochelaga, Montréal (QC) H2K 1H8, 514-527-3661, info@uttam.qc.ca)

      Pour ce qui est de l’assurance-emploi:
      Avec un billet d’un médecin qui confirme que pour des raisons de santé vous devriez quitter votre emploi, vous serez automatiquement accepté aux prestations de chômage.

      Trois options:
      1/ Le médecin vous met en arrêt de travail… ce qui vous donnera droit à un MAXIMUM de 15 semaines payables en prestations maladies.

      2/ Le médecin vous recommande de quitter votre emploi pour des raisons de santé, mais précise que vous êtes tout de même DISPONIBLE au travail. Ce qui vous donnera droit à des prestations régulières où vous devrez être à la recherche active d’un nouvel emploi.

      3/ Votre médecin vous recommande de quitter votre emploi pour des raisons de santé et vous met en arrêt de travail (pour un maximum de 15 semaines) et ensuite, il vous remet disponible au travail pour que vous puissiez avoir droit à vos prestations régulières, après les 15 semaines en maladies.

      Mais dans tous les cas, nous vous recommandons TRÈS fortement de regarder du côté de la CSST qui est bien plus généreuse que l’assurance-emploi et qui pourra même vous dédommager durant des années, cela votre situation.

      En espérant avoir été clair. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas recourir à notre service téléphonique, du lundi au jeudi en après-midi (514-933-5915)

      Au plaisir

  116. Sandra

    Bonjour,

    je travail dans une compagnie pour un contrat d’un an. Je suis graphiste, et je remplace une graphiste qui est en congé de maternité. Lorsque mon contrat sera terminé, je devrai partir de l’emploi que j’occupe actuellement, pour me chercher un nouvel emploi. J’aimerais savoir si j’ai droit à l’assurance emploi d’ici à ce que je trouve un nouvel emploi?

    Merci,

    Sandra

    • ccm

      Bonjour
      A priori oui…
      Si vous étiez sur le marché du travail l’année précédant cet emploi, il vous faut 595 heures en ce moment à Montréal. Si vous n’étiez pas sur le marché du travail l’année précédente ce contrat, il vous faudrait 910 heures.
      Dans tous les cas, vous devriez vous qualifier…
      Bien entendu, si votre emploi est assurable (comme salarié avec déductions à la source) et non comme travailleur autonome.
      Au plaisir

  117. Claudia

    Bonjour,
    voici ma question :
    Je serai prochainement en arrêt préventif de travail suite a une grossesse. J’aurai donc droit à la CSST jusqu’au 30 novembre, date à laquelle mon contrat de travail se terminera. J’ai déjà cumulé 630 heures à mon travail actuel et comme j’ai un travail saisonnier, je suis une prestataire fréquente de l’assurance emploi..Je voulais savoir si après la CSST, je serai admissible à l’assurance emploi jusqu’en avril, date à laquelle j’accoucherai, étant donné que mon contrat sera terminé?
    Merci d’avance!

    • ccm

      Pas évident, malheureusement.
      Il faut savoir qu’avec le chômage, il n’est pas interdit d’être enceinte et recevoir des prestations d’assurance-emploi. Toutefois, 1/ il faut être apte au travail, 2/ disponible à temps plein et 3/ à la recherche active d’un emploi.
      Serez-vous en mesure de démontrer tout ça?
      Si vous avez un certificat médical qui confirme que vous êtes apte au travail, que votre grossesse ne vous cause pas de difficulté à occuper un emploi, cela vous aidera.
      Sinon, cela va être difficile. L’assurance-emploi aura donc tendance à vous «pousser» dans la cour du RQAP. Pour plus d’information sur le Régime québécois d’assurance-emploi – RQAP.

  118. Nick

    Bonjour,

    Super beau travail!
    J’aurais quelques questions sur ma demande de chômage. Après trois ans de travail à temps plain, j’ai perdu mon emploi en juin 2012 et j’ai fait une demande de prestations. Le 09 juillet 2012 j’ai trouvé un autre emploi où j’ai travaillé jusqu’au 26 avril 2013 quand, du au manque de travail, je me suis retrouvé à nouveau sans emploi. J’ai fait une nouvelle demande ( »renouvelée ») qui a réactivé ma première de juin 2012. Le 10 juin 2013 j’ai recommencé à travailler à temps plain dans une autre compagnie.

    Par ailleurs, dans  »Mon dossier » sur le site de Services Canada, je trouve les renseignements suivants, concernant ma/mes demande(s):

    Date de début de la demande: 22 juin 2012
    Semaine de réactivation: 28 avril 2013
    Genre de prestations: prestations régulières
    Date de fin de la demande: 07 juillet 2013

    1. La  »Date de fin de la demande » veut dire qu’en ce moment, mes deux demandes sont fermées?
    2. Dans ce contexte, si je perds mon emploi aujourd’hui, est-ce que je pourrai réactiver la demande du 28 avril 2013 et j’aurai droit au chômage ou, je dois accumuler au moins 595 heures (à Montréal), afin d’être éligible.

    Merci
    Nick

    • ccm

      C’est gentil!

      Dans un premier temps, une demande de chômage est toujours bonne pour une année – 52 semaines…
      Donc avec votre demande de juin 2012, vous aviez jusqu’au 7 juillet 2013 pour recevoir vos prestations payables… Donc en avril 2013, vous avez «réactivé» votre ancienne demande… toujours bonne jusqu’au 7 juillet 2013.

      À votre question #1: Non, ce n’est que la demande du 22 juin 2012. Parce que vous n’avez encore jamais déposé une demande avec les heures de l’emploi perdu en avril 2013. Ces heures sont toujours en « banque ».

      #2: Si vous perdez votre emploi aujourd’hui, la Commission regardera le nombre d’heures assurables que vous avez accumulé au cours des 52 dernières semaines (quel que soit le nombre d’employeurs.)… où il vous faudra le nombre minimum d’heures, soit 595 heures actuellement à Montréal.

      Suis-je clair? Sinon, appelez-nous au service téléphonique du lundi au jeudi en après-midi.
      Merci à vous.

  119. Naomi

    Bonjour, j’avais un emploi temps complet que j’ai quitte début août pour un emploi plus intéressant, mais sur appel. Je travaille 35h par semaine depuis trois ans sans arrêt ( donc assez d’heure en banque car c’était pour le gouvernement) mais mon nouvel emploi vient de m’indiquer que mes heures seront réduites considérablement, des la semaine prochaine. Je devrais faire un a deux quarts de 7h, par semaine.

    Puisque j’ai quitte un emploi temps plein il y a quelques jours pour un poste sur appel, qui ne m’offre pas de garantie d’heure, est ce que j’ai droit au chômage? Et si oui, et que mon emploi me donne un chiffre de temps en temps, comment cela fonctionne-t-il?

    Merci beaucoup,

    Naomi

    • ccm

      Oups!
      Quitter un emploi pour un autre emploi est possible… avec des raisons valables, au sens de la loi.
      Vous aurez donc à démontrer les avantages du nouvel emploi. Par exemple, «meilleur salaire», «dans mon champ d’études ou expertises», «que l’on m’avait garanti…»
      Parce que si vous ne convainquez pas la Commission de cela, il est fort possible qu’elle vous exclue des bénéfices de l’assurance-emploi parce que vous aurez quitté un emploi permanent pour un emploi précaire.
      Je vous réfère au chapitre «Départ volontaire» ainsi qu’aux commentaires laissés par les internautes dans le même chapitre, en particulier celui de Sonia.
      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous appeler sur les heures du service téléphonique, en après-midi, du lundi au jeudi – 514-933-5915.
      Merci à vous.

  120. Nancy

    Bonjour, tout d’abord, je souhaite souligner à quel point votre service répond à un besoin réel d’information au sujet de l’assurance-emploi et je vous remercie pour le service professionnel que vous offrez.

    J’aimerais obtenir de l’information en vue d’une grossesse éventuelle. Je suis présentement sur un contrat de travail en remplacement d’un congé de maternité qui se terminera environ en juin 2014. Moi et mon conjoint souhaiterions tenter d’avoir notre 1er enfant à compter de décembre 2013. Dans l’optique où je débuterais ma grossesse en janvier 2014 et que malheureusement je tomberais au chômage en juin 2014. Je comprends alors que je serais admissible à l’assurance-emploi, tout en étant activement à la recherche d’un nouvel emploi jusqu’au début de mes prestations RQAP. Est-ce exact ? Savez-vous si le montant de mes prestations d’AE seront prises en considération pour le calcul de mes prestations RQAP ou si seuls mes revenus de travail avant AE seront considérés ?
    Deuxième question, nous avons dans l’intention d’avoir deux enfants de manière plutôt rapprochée dans le temps, afin que je puisse bénéficier à une deuxième reprise de prestations RQAP, savez-vous s’il est vrai qu’il est préférable de diminuer au maximum la période de prestation d’AE avant l’arrivée du premier bébé pour ainsi avoir droit aux prestations RQAP sans retourner immédiatement sur le marché du travail ?
    Bref vous comprendrez que je tente au maximum d’évaluer les avenues possibles afin de minimiser les difficultés financières éventuelles dans l’optique où nous souhaitons rapidement un bébé malgré la possibilité pour moi de me retrouver au chômage en juin prochain. Je suis donc tout à fait ouverte à tout commentaire de votre part qui me permettrait de prendre connaissance d’autres possibilités intéressantes.
    Merci beaucoup.

    • ccm

      Bonjour
      Merci pour les mots d’encouragement…
      Première question: Vous avez raison. Mais faites attention, l’assurance-emploi risque de vous inciter à avoir recours au RQAP le plus tôt possible… alors il sera important de bien répondre aux questions et de bien démontrer que vous êtes activement à la recherche d’un emploi… et toujours en mesure d’occupé un emploi, malgré votre grossesse, un billet de votre médecin qui confirme que vous êtes apte au travail sera peut-être nécessaire.
      Pour ce qui est du taux de prestations au RQAP, pour un emploi régulier – salarié – le calcul se fera selon les 26 dernières semaines de salaires avant l’arrêt de travail, soit les semaines avant le début de la période de chômage (calcule du taux et RQAP en général).

      Deuxième question: Malheureusement, cette question est moins claire… Désolé.

      Toutefois, nous vous invitons à nous téléphoner sur les heures du service téléphonique, du lundi au jeudi, en après-midi.

      Au plaisir.

  121. Marie-Eve

    Bonjour!
    Félicitations pour ce beau site plein d’informations! J’ai tenté de le parcourir du mieux que j’ai pu, mais je ne trouve pas la réponse à mon interrogation! Je viens de terminer un travail avec plus de 700 heures en banque. Ceci n’est pas mon premier emploi ni même ma première demande de chômage! L’an dernier, j’étais en congé de maternité (de aout 2011 à aout 2012). Retour au travail en oct. 2012. On me refuse la demande de chômage en disant que mes heures travaillées sont insuffisantes! Je pensais que lorsque nous étions sur le RQAP, nous étions une population active! Dois-je demander une révision de dossier?
    Merci beaucoup de votre aide!
    Marie-Eve

    • ccm

      Bonjour Marie-Eve,
      Dans un premier temps, il faut s’assurer qu’au moment de votre demande de chômage vous ayez le nombre suffisant d’heures de travail assurable (700 heures devrait être suffisant) et que la raison de la perte d’emploi ne porte pas préjudice à votre droit aux prestations (c.-à-d. Départ volontaire, congédiement…).

      Et vous avez raison, pendant une période de RQAM, vous êtes considérée comme étant dans la population active, ce qui vous permet de vous qualifier avec un nombre d’heures inférieur à 910 pour les « nouveaux arrivants » sur le marché du travail.

      Je vous réfère à la dernière section du chapitre « Faire une demande de chômage: conditions d’admissibilité » de notre Petit guide… qui se lit comme suit:

      L’exception pour les nouveaux parents:
      «Dans le cas des parents qui reviennent sur le marché du travail après plusieurs années d’absence, suite à la naissance ou l’adoption d’un enfant, et qui auront reçu une ou plusieurs semaines de prestations maternité ou parentales dans les 4 ans qui précèdent l’année précédant la période de référence, la norme des 910 heures ne s’applique pas : ils seront considérés comme prestataires ordinaires.
      En d’autres mots, un parent qui se retrouve dans cette situation sera automatiquement considéré comme faisant partie de la population active et pourra se qualifier comme prestataire ordinaire. Son éligibilité sera donc déterminée selon la norme variable d’admissibilité (entre 420 et 700 heures, selon le taux de chômage de sa région au moment de débuter sa demande de chômage).»

      ***

      À votre question: «Dois-je demander une révision de dossier?». La réponse est OUI sans faute!

      ***

      Pour plus d’information, n’hésitez pas à recourir à notre service téléphonique (514-933-5915), du lundi au jeudi en après-midi.

      Au plaisir

      • Marie-Eve

        Wow! Merci de la rapidité de votre réponse!

        En effet, je suis admissible car perte d’emploi (fin de contrat!). Ils ont vraiment inscrit heures assurables insuffisantes!

        Je vais vous contacter dès que je reçois la lettre puisque j’ai vu le verdict seulement sur internet!!

  122. Marc

    Bonjour,
    j’avais un questionnement par rapport aux critères d’admissibilités du chômage. Je m’explique, présentement je travail à temps partiel pour une entreprise qui a des quart de travail de jour soir et nuit. Les quarts de travail sont les suivants : 6h30 à 18h30, 18h30 à 6h30 et 8h à 16h, 16h à 24h. Mon questionnement est le suivant : je suis présentement non disponible 1 fin de semaine sur 2. Par contre, le fin de semaine ou je suis non disponible, je suis disponible le vendredi pour le quart de travail de 16h a 24h mais pas pour celui qui débute à 18h30 et qui se termine le samedi matin à 6h30. Je me demandais donc si cela pouvait me nuire pour mon admissibilité au chômage ou si le fait que le quart de travail se termine le samedi matin était considéré comme un quart de travail de fin de semaine… J’attends de vos nouvelles ! Merci à l’avance

    • ccm

      Bonjour
      A priori, vous êtes correct.

      Je vous réfère «aux conseils» à la toute fin du chapitre «La disponibilité au travail et les nouvelles règles» du «Petit guide…»:

      Quelques conseils
      > Il est important de savoir que nous ne sommes liés à ces questions de disponibilité que pour les seuls jours ouvrables, c’est-à-dire du lundi au vendredi (moins les jours fériés). Les fins de semaine nous appartiennent!
      > La disponibilité au travail est une règle d’or. Il faut donc toujours se déclarer disponible au travail et à la recherche active d’un emploi, à moins de connaître les conséquences du contraire.

  123. M. Olivier

    Bonjour,

    Merci pour ce service extraordinaire.

    Ma question est: Je suis chauffeuse d’autobus scolaire et je viens de terminer mon contrat. J’avais fait ma demande de chômage en décembre 2012. En janvier, j’ai mentionné que je gardais l’ancienne loi (40%). Pour cet été, je me suis trouvée un emploi de 10 à 15 heures semaines. Est-ce que je recevrai mon chomâge en conséquence de l’ancienne loi c’est-à-dire mon chômage + le montant du 40%?

    Merci beaucoup pour votre service et votre aide.

    Mme M.

    • ccm

      Bonjour Madame
      Question simple à première vu, mais la réponse ne peut l’être autant, compte tenu de la complexité des changements que nous ont servi les conservateurs.

      Il vous est possible de revenir à l’ancien mode de calcul. Ce que vous semblez avoir fait. Toutefois, je vous recommande très fortement de vous assurer que la Commission établisse ses calculs avec l’ancienne règle dite du 75 $ ou 40 %. Parce qu’il n’est pas clair de la façon dont ce retour à l’ancienne méthode s’applique : est-ce sur demande (comme vous l’avez faite) ou il sera calculé rétroactivement et payé à la toute fin des prestations?
      Je vous recommande le chapitre « Puis-je travailler et recevoir de l’assurance-emploi? » à la section « EXCEPTION : revenir à l’ancienne règle du 40 % ».
      Si vous avez toujours questions, n’hésitez pas à nous appeler lors de notre service téléphonique, en après-midi, du lundi au jeudi (514-933-5915).
      Au plaisir

  124. Olivier

    Bonjour, j’ai un emploi saisonnier qui a commencé le 20 Mai et qui devrait se terminer fin Octobre. Est ce qu’une fois terminé j’aurai droit au chômage ?

  125. Sophie

    Bonjour je travaille depuis dix ans temps plein pour le même employeur. Je dois quitter mon travail car mon mari commence un nouveau travail a l’extérieur de la région qui est beaucoup plus avantageux pour la famille. Comme je dois quitter mon travail pour garder ma famille unis au même endroit, es ce que j ai le droit de recevoir du chômage?

    • ccm

      Bonjour
      Dans la loi, il y a quelques raisons qui peuvent justifier un départ volontaire, dont celui de suivre son conjoint qui doit accepter un travail dans une autre région.
      Je vous recommande la lecture du chapitre Départ volontaire de notre Petit guide, où vous trouverez quelques motifs accepter par la Commission.

      Petite mise en garde. Pour être conjoints selon la loi, il faut être marié ou projeter se marier à court terme, ou avoir un enfant, ou faire vie commune depuis un an.

  126. Sonia

    Bonjour et merci de votre implication!
    Ma question:
    J’ai travaillé pendant 5 ans chez un employeur, puis on m’a offert un poste temporaire en enseignement. J’ai donc quitté un emploi permanent pour accepter un emploi temporaire, temps plein, de 3 mois, en espérant pouvoir continuer à enseigner en septembre, ce qui ne sera malheureusement pas le cas, on vient de me confirmer qu’il n’y a pas de poste disponible.
    Bien que j’ai fait un départ volontaire de mon poste permanent, y a-t-il une possibilité que je puisse recevoir des prestations?
    Merci!!!

    • ccm

      Bonjour
      Merci pour votre commentaire et encouragement…
      C’est une situation qui peut causer quelques difficultés.
      En théorie, quitter un emploi permanent pour un poste temporaire est rarement accepté par la Commission.
      Toutefois, il peut certainement y avoir des raisons que l’on pourrait invoquer pour justifier ce départ volontaire. Quelques idées en vrac :
      1/ c’est la façon de commencer pour ce faire une place comme professeur dans une école, le domaine dans lequel j’ai étudié;
      2/ on m’avait dit qu’il y avait de très bonnes chances d’une autre charge de cours pour l’automne, ce qui a ce jour n’est toujours pas complètement exclue. Je le saurais avec certitude qu’en août, voire même plus tard en cours d’année.
      3/ que les conditions de travail, incluant le salaire, et les possibilités d’une permanence à long terme, étaient favorable du côté du poste comme enseignant…
      Quoi d’autre?
      Je vous invite aussi à lire le chapitre Départ volontaire… cela vous donnera aussi quelques idées et conseils.
      Je termine en vous invitant à nous appeler pour que l’on puisse regarder cela en semble. Notre service téléphonique est du lundi au jeudi en après-midi.
      Au plaisir de vous parler.

  127. louiselle

    Bonjour, je travaille dans une RI (personne agées)depuis 1991 .Je travaille du Lundi au Dimanche j’ai une paye de 6 jours et une paye d’une journée.Je recois de l’assurance emploi et déclares mes revenus.Suite a ce qui est arrivés aux employé de Matane est-ce que l’assurance emploi pourrais me faire vivre la même chose

    • ccm

      Bonjour, compte tenu de la complexité de votre situation, nous vous invitons à faire appel à notre service téléphonique personnalisé du lundi au jeudi en après-midi – 514-933-5915.
      Il nous fera plaisir de tenter de répondre à vos questions et vous conseiller.

  128. Diana

    Bonjour
    Votre service est magnifique!
    j’ai une question:
    je vais finir mon emploi cette semaine mais je vais sortir du canada pour 1 mois et mi. Est-ce que je peux faire la demande de prestation assurance emploi apres que je reviens?
    merci pour votre aide

    • ccm

      Bonjour
      Dans un premier temps, merci pour votre commentaire!

      Pour revenir à votre question :
      Il est toujours préférable de déposer sa demande d’assurance-emploi dans les quatre semaines après la perte de l’emploi, pour que la demande soit automatiquement rétroactive au lendemain de la perte de l’emploi.

      Sinon, la demande est prise en compte qu’au moment où vous la faites. Et cela peut avoir des conséquences sur le nombre de semaines de prestations payables qui lui est déterminé par le nombre d’heures assurances des 52 dernières semaines…

      Or dans votre cas, vous aurez six semaines sans heures de travail… ce qui réduira votre nombre de semaines de prestations auxquelles vous auriez droit si vous déposez votre demande dès la perte de l’emploi.

      J’espère être clair!

      Sinon n’hésitez surtout pas à faire appel à notre service téléphonique, au 514-933-5915, du lundi au jeudi de 13 h à 16 h 30.

      Au plaisir.

  129. N. Ben

    Bonjour,
    Toutes mes félicitations pour ce magnifique comité.
    J’aimerais avoir s’il-vous-plaît quelques précisions par rapport à ma situation.
    J’ai commencé mon 1er travail en tant que salarié le 1er février 2012, mon contrat était d’une durée déterminée de 6 mois et la fin de mon contrat a eu lieu le 3 août 2012 avec un cumul de 945h. Vu que c’était mon 1er travail avec plus que 910h j’étais donc éligible pour bénéficier des prestations d’assurance-emploi.
    Suite à la naissance de mon enfant, le 17 juin 2012, j’ai opté pour un congés parental de base (37 semaines) au lieu de l’assurance-emploi.
    Ma demande auprès le RQAP au eu lieu le 5 août 2012, la date à laquelle j’ai commencé à bénéficier de mes prestations RQAP. Vue que la fin de mes prestations RQAP auront lieu le 22 avril 2013, j’aimerais savoir s’il-vous-plaît si j’ai le droit de demander des prestations d’assurance-emploi après cette date là. Sinon ça sera quoi la date adéquate pour les demander.
    Merci d’avance,
    N. Ben

    • ccm

      Bonjour
      Merci pour vos premiers mots…

      Brièvement.

      Pour la Commission fédérale qui gère l’assurance-emploi, les prestations reçues par le RQAP, même si ce dernier est un programme provincial sont considérées comme étant des prestations d’assurance-emploi…

      Donc si vous faites une demande pour un an de prestations maternité et parentales (« régime de base »), il ne vous sera plus possible de recevoir d’autres prestations d’assurance-emploi, parce que ces dernières ne peuvent excéder 52 semaines.

      Et dans le cas où vous choisissez le « régime particulier » (moins de semaines à meilleur taux de prestations), il vous sera difficile d’avoir des prestations régulières d’assurance-emploi parce que ce dernier fera un calcul des montants reçus et les répartira au taux de 55 %. Comme le régime particulier du RQAP est de 75 % du revenu moyen hebdomadaire, il s’avère difficile de pouvoir terminer son année avec les prestations régulières d’assurance-emploi parce que ces dernières ne représentent que 55 % de notre salaire hebdomadaire moyen.

      Donc notre régime québécois le RQAP est bien plus généreux et remplis, somme tout, son rôle qui est de fournir des prestations d’assurances aux mères et aux pères qui interrompent leur emploi pour s’occuper d’un nouveau-né.

      Bien entendu, pour en savoir davantage sur le Régime québécois d’assurance-emploi — RQAP — nous vous renvoyons au chapitre concerné de notre Petit guide de survie des chômeurs et chômeuses. Sinon, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone aux heures de services.

      Merci à vous

  130. Benoit Doyon

    Bonjour,
    Bravo pour votre service. Je suis en faveur du rappatriement de la gestion de l’assurance-emploi. J’ai une question reliée au délai de carence. Lorsqu’un employé est mis à pied par son entreprise pour manque de travail et que ce même employé désire obtenir le montant de ses vacances cumulées à la dernières paies, est-ce que ces montants ont un impact sur le délai de carence ? Est-il mieux pour une employé de recevoir ses vacances à chacunes des paies pour ne pas prolonger sa période de carence???

    Merci

  131. MÉLISA MORISSETTE

    Qu’advient-il d’un travailleur saisonnier qui perd 2 mois de travail au début de la saison et qui recoit de la CSST ? Même si la période de référence est prolongée, la période fait référence à une période de prestations d’assurance-emploi..

    • ccm

      Vous avez raison. C’est le nombre d’heures travaillées dans la période de référence qui détermine notre admissibilité ou pas aux prestations et de plus, c’est ce même nombre d’heures qui détermine le nombre de semaines auxquelles on aura droit…

      Donc, dans l’exemple que vous donnez, même si la période de référence est prolongée d’autant de semaines que vous étiez sur des prestations de CSST, le fait d’être au chômage durant cette période ne donne pas d’heure de travail pour se qualifier.

      Il est donc possible que vous deveniez inadmissible aux prestations d’assurance-emploi, comme plus d’un chômeur sur deux!

      Pour en savoir davantage sur l’interaction entre l’assurance-emploi et la CSST, je vous invite à lire le chapitre 22. «Je reçois de la CSST» de notre Petit guide de survie des chômeurs et chômeuses.

      Sinon, n’hésitez pas à prendre contact avec nous par téléphone : 514-933-5915

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf + 3 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>